F-35: MacKay a tenté de convaincre McCain

0
Un F-35A en vol (Photo: Lockheed Martin)

Le ministre de la Défense du Canada, Peter MacKay, a téléphoné à l’ex-candidat au poste de Président des États-Unis pour le convaincre de l’utilité des avions de chasse F-35.

Neuf pays participent au programme de développement de cet avion de chasse nouvelle génération qui doit succéder aux CF-18 actuels. En l’espace d’une décennie, le coût du programme est passé de 233 milliards à 385 milliards. Mais d’autres estimations avancent même un chiffre de plus de 1 billion (1000 milliards) en 50 ans. Ce sont 2400 appareils qui doivent être construits par la firme américaine Lockheed Martin et distribués aux pays partenaires. Le Canada en a commandé 65 avec un budget de 9 milliards de dollars. Mais voila! Les États-Unis ont d’ores et déjà réduit leur commande de 13 avions et reportés l’achat de 179 autres. Ce sont donc 16 milliards de dollars qu’économise temporairement l’administration Obama.

Pour rajouter un peu plus d’huile sur le feu, le sénateur républicain John McCain a déclaré en mai dernier que le Pentagone devrait purement et simplement abandonner le programme compte tenu de l’explosion des coûts de construction et des nombreux ratés dans la mise au point de ces appareils. Il faut dire que le programme a aussi pris cinq ans de retard sur son calendrier initial.

Des documents que le journal La Presse a obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information démontrent que des officiers de haut rang à Ottawa ont recommandés au ministre Peter MacKay de passer un coup de fil au sénateur américain pour discuter du dossier et vanter les mérites du F-35. « Nous sommes convaincus que cet appareil est le seul avion de combat que nous pouvons offrir à nos hommes et nos femmes portant l’uniforme afin d’affronter et de combattre les défis du 21e siècle. En fait, il s’agit du seul avion qui répond à nos exigences », suggère-t-on au ministre de dire au sénateur McCain.

Malheureusement pour le Canada, cet appel passé en juin semble être tombé dans l’oreille d’un sourd. M. McCain continue de critiquer le programme d’achat du Pentagone, y compris lors du Forum international de sécurité, qui s’est tenu en novembre dernier à Halifax en Nouvelle-Écosse.

Les 65 F-35 que doit acheter le Canada sont censés remplacés les 77 CF-18 qui restent encore des 138 appareils achetés dans les années 1980. 18 appareils ont été perdus et neufs pilotes ont péris, le premier en 1984 et le dernier en 2004 alors qu’il était en échange avec les US Marines.

Il est à noter que la commande de 65 appareils est un minimum pour Ottawa. Le général Walter Natynczyk, chef d’état-major de la Défense nationale estime en effet que 65 appareils est un minimum dont l’aviation militaire a besoin pour répondre aux besoins intérieurs du pays ainsi qu’aux engagements ponctuels du Canada à l’étranger.

Peut-être faudrait-il acheter un Mirage ou un Rafale français?

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.