F-35: rencontre à Washington et vols d’essais

0
Sur cette photo, un accord de coopération signé entre le commandant du Commandement Canada, le Lieutenant-général Walter Semianiw et le commandant du NORAD et de l’United States Northern Command, le Général Charles H. Jacoby, Jr. (Photo: Caporal Kevin Sauvé)

Une importante réunion organisée par le Canada aura lieu jeudi 1er et vendredi 2 mars. Le but de cette rencontre : discuter des problèmes entourant le programme d’achat des chasseurs furtifs F-35.

Une source bien placée au sein du ministère de la Défense a confirmé que les pourparlers se dérouleraient sur deux journées, jeudi 1er et vendredi 2 mars à l’ambassade du Canada à Washington. Ottawa a proposé la tenue de cette réunion «pour discuter de dossiers communs», a indiqué la même source, qui n’avait pas l’autorisation de se prononcer publiquement sur la question.

Plusieurs experts estiment que le Canada ne pourra acquérir les 65 avions demandés au tarif de 4,9 milliards de dollars US tel que prévu dans le budget fédéral. Certains pensent que la facture pourrait même doubler! Lors de son discours dans le cadre du rendez-vous annuel de l’Institut de la conférence des Associations de la Défense, le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, a dit avoir «été clair à l’effet que nous respecterons ce budget».

Le Japon achète…

Le Japon, qui serait prêt à acheter 42 appareils F-35 pour remplacer sa flotte de chasseurs F-4 Phantom vieillissants, a eu cette semaine une rencontre au département d’Etat américain. À l’occasion de la rencontre entre le sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires militaires, Andrew Shapiro, et Hideo Suzuki, directeur général des réformes d’acquisition du ministère japonais de la Défense, les deux alliés ont discuté du projet de modernisation des forces aériennes japonaises. Ils ont également évoqué les efforts de renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines de la recherche sur les technologies de défense, de la planification conjointe, de la formation et de l’entraînement.

Un F-35A embarquant des missiles (Photo: Lockheed Martin)

…les essais se poursuivent

Enfin, après avoir réalisé un vol de nuit le 18 janvier dernier, le Los Angeles Times indique que le F-35 a effectué son premier vol test avec des missiles externe le 16 février dernier. Lors d’un vol d’essai, le F-35 avait dans sa soute deux bombes GBU-31 de 907 kg et deux missiles air-air AIM-120C à un rayon d’action moyen, ainsi que deux missiles air-air AIM-9X placés aux extrémités des ailes.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.