Les nouveaux chars Leopard 2 bientôt en action

0
Le commandement du régiment Lord Strathcona Horse pose devant leur nouvelle acquisition (Photo: Capitaine Susan Magill)
Le commandement du régiment Lord Strathcona Horse pose devant leur nouvelle acquisition (Photo: Capitaine Susan Magill)

Le régiment Lord Strathcona Horse, basé à Edmonton en Alberta, va prochainement déployer ses nouveaux chars de combat Leopard 2.

Le lieutenant-colonel Trevor J. Cadieu, commandant du Lord Strathcona Horse précise que «la partie inférieure du Leopard 2A4M comporte une meilleure protection contre le souffle [d’une explosion]. Nos militaires sont davantage à l’abri des menaces que posent les dispositifs explosifs de circonstance et les mines. Le blindage des côtés du char a également été renforcé de manière à faire obstacle aux systèmes d’arme à tir direct.» D’après la fiche technique du Leopard 2, celui-ci peut atteindre une vitesse de 70km/h sur route et 50 km/h tout-terrain et il est aussi équipé de deux mitrailleuses de 7.62mm  MG3.

Pas encore vu sur le terrain au Canada, les chars Leopard 2A4M seront utilisés pour la première fois dans un entraînement lors de l’exercice Warrior Ram qui se déroulera du 28 avril au 17 mai à Wainwright (Alberta).

En 2007, le Canada a acheté 80 Leopard 2A4 et 20 Leopard 2A6 des Pays-Bas pour 650 millions de dollars afin de remplacer les vieux chars Leopard 1, acquis à la fin des années 1970 et dont on prévoit l’obsolescence pour 2015. Gordon O’Connor, ministre de la Défense de l’époque, avait justifié sa décision d’achat en affirmant que si le Canada devait envoyer des soldats dans d’autres régions sensibles du monde (Somalie ou Darfour par exemple), il aura besoin «d’envoyer des troupes blindées pour protéger la vie de nos soldats». Pour le ministre cela réglait ainsi un problème immédiat (l’Afghanistan, mais aussi un problème pour les 10 à 15 prochaines années.

L’armée devrait disposer en tout de 40 chars Leopard 2 pour les opérations, de 42 chars pour l’entraînement, de 8 chars pour le dépannage (camion-remorque) et de 10 chars, non remis à neuf, pour assurer les déplacements logistiques.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.