« Si vis pacem, para bellum! »

0

1reg_1cie_bold-alligator--1-Les Forces canadiennes se préparent à toute éventualité relativement à la situation en Iran, a déclaré le ministre de la Défense, Peter MacKay, vendredi. Selon M. MacKay, le régime iranien qui «brutalise» sa population, son refus de coopérer aux inspections de ses installations nucléaires par l’Agence internationale de l’énergie atomique et son attitude « agressive » envers Israël préoccupent le Canada et d’autres pays dans le monde.

Certes, le Canada aligne sa position sur celle de l’administration américaine, qui veut donner plus de temps à la diplomatie et aux sanctions, mais, « … il est clair que nous devons être prêts à ce qui pourrait arriver et le ministère de la Défense nationale prend la chose très au sérieux », a indiqué le ministre MacKay dans une entrevue au réseau Sun News qui sera diffusée dimanche.

Il faut se rappeler qu’en février dernier, des troupes de marine canadiennes ont participé avec leurs collègues américains, français, néerlandais et britanniques, au large de la côte est des États-Unis, à un exercice amphibie majeur, Bold Alligator, destiné à contrer une menace rappelant celle de l’Iran.

Un porte-avions, des navires de débarquement, des dragueurs de mines canadiens et des dizaines d’aéronefs avaient également été mobilisés pour l’exercice.

Pour les besoins de cet exercice, un scénario de crise avait été créé de toutes pièces: le Garnet (Grenat), une théocratie imaginaire du golfe Persique, avait déclenché les hostilités, miné certains ports et installé des missiles antinavires le long de la côte. Un scénario où, toute barbe blanche mise à part, le pays ennemi imaginé ressemblait beaucoup plus à l’Iran qu’au Royaume du Père Noël!

Les pays occidentaux craignent que l’Iran tente de se doter de l’arme nucléaire, mais les autorités iraniennes insistent pour dire qu’elles veulent développer leurs capacités nucléaires à des fins civiles uniquement, pour produire de l’électricité et des radio-isotopes médicaux pour le traitement du cancer.

« Qui veut la paix, prépare la guerre ».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.