150 soldats des Forces canadiennes en opération à Resolute Bay

3
Le Sergent Bruno Lapointe, technicien en recherche et sauvetage, lève le pouce alors qu’il attend que sa patrouille poursuive son trajet en motoneige, de Resolute Bay à Isachsen (Nunavut), à l’appui de l’opération Nunalivut 2011. (Photo: Sergent Norm McLean, Caméra de combat des Forces canadiennes, © 2011 DND-MDN Canada )

Cette année, l’Opération Nunalivut se déroule jusqu’au 1er mai 2012 dans les environs de Resolute Bay, dans le Nunavut. Elle réunit environ 150 membres des Forces canadiennes provenant de l’Armée canadienne, de la Marine royale du Canada, de l’Aviation royale du Canada et des Rangers; le tout sous le commandement de la Force opérationnelle interarmées (Nord) qui est responsable des opérations des Forces canadiennes dans le Nord.

Nunalivut 2012 comprend deux scénarios. Le premier se déroulera aux environs de Beechy Island et comportera un entraînement de recherche et sauvetage combiné à une opération de plongée. Le deuxième sera un scénario de patrouille au sol qui devrait permettre aux Rangers canadiens d’exercer la souveraineté du pays dans le Nord et de pratiquer les techniques de recherche sur zone.

En interview téléphonique depuis Yellowknife, le Brigadier-général Guy Hamel, Commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord) rappelle que l’Arctique est un enjeu important. « Un de nos premiers objectifs est de mieux comprendre ce territoire, d’avoir une bonne compréhension du Nord. Nous disposons de 1 850 Rangers qui font des patrouilles régulièrement en plus de nos soldats des Forces canadiennes qui vont faire des exercices à chaque année », nous précise le Brigadier-général.

Dans un document publié en février, le Commandement Canada indique travailler actuellement « en vertu d’une directive du Ministère de la Défense nationale et des Forces canadiennes pour augmenter l’engagement des FC dans le Nord ».

« L’Opération Nunalivut 2012 est l’occasion idéale de mettre à l’épreuve les capacités qui nous permettront de nous déployer rapidement et efficacement pour relever les défis que l’avenir nous réserve au niveau de la sécurité », indique Guy Hamel.

Retour à Resolute Bay

Peut-être avez-vous lu ailleurs qu’il s’agissait d’un retour des Forces canadiennes à Resolute. Les soldats avaient dû en effet quitter précipitamment la région lors de l’Opération Nanook 11, suite à l’écrasement d’un avion de la compagnie First Air le 20 août dernier. L’accident avait fait 12 morts sur les 15 passagers du petit avion, alors que les militaires tenaient leur opération à quelques kilomètres de là. L’auteur de ces lignes se trouvait sur place dans un autre avion qui a atterri 20 minutes seulement après l’accident. Le journal Le Soleil avait écrit ceci au moment des faits :

Le journaliste a aussi croisé le gouverneur général du Canada, David Johnston, qui visitait les militaires de l’opération Nanook 11. «Quelqu’un lui a appris la nouvelle. Il est resté debout, il ne bougeait pas, ne parlait pas, pendant de longues secondes.» 

«À la base, l’ambiance est vraiment lourde, témoigne M. Laffont. On sent que certains sont vraiment touchés.» C’est d’ailleurs ce qui l’a frappé. «Le silence dans la base, car les gens sont sous le choc.»

Sauf que des soldats des Forces canadiennes étaient déjà revenues entre temps à Resolute. « Je suis moi-même retourné sur les lieux il y a peu », confirme le Brigadier-général Hamel qui ira de nouveau à Resolute au cours de l’Opération Nunalivut pour visiter les troupes.

L

LE SAVIEZ-VOUS ?

En langue inuktitut, le terme Nunalivut signifie « terre qui nous appartient » et Nanook signifie « ours [polaire] ».

LA CITATION

« Quand on va dans le Nord, on est vraiment un corps expéditionnaire, on fait avec ce qu’on a emporté et c’est tout. Il n’y a pas de Canadian Tire ici. Si on oublie un tournevis, on doit faire avec et trouver des façons de se débrouiller sans. » BRIGADIER-GÉNÉRAL GUY HAMEL

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.