Dur d’être un sous-marinier sans sous-marin!

1
NCSM Windsor (Photo: Sergent Roxanne Clowe, Caméra de combat des Forces canadiennes)

La flotte canadienne de sous-marins, dont aucun n’était opérationnel depuis que le mauvais sort s’était acharné sur chacun des quatre sous-marins du Canada, pourrait renaître bientôt avec la remise en service du NCSM Windsor. Le ministre de la Défense, Peter MacKay, a  annoncé mardi 10 lors d’une conférence de presse qu’il voguera au large d’Halifax dès cette semaine et qu’il sera complètement opérationnel d’ici un an.

Le NCSM Windsor a été l’objet d’une remise en état qui avait été prévue, à l’origine, pour être achevée en 2009.

Par ailleurs, le mois dernier, le NCSM Victoria a pu tiré des torpilles dans le cadre des essais visant à le rendre pleinement opérationnel. C’est une première en 10 ans pour la Marine.

Inquiétude sur l’entraînement des sous-mariniers!

Par contre,  le vice-amiral Paul Maddison, chef de la marine canadienne, avait déjà  déclaré en octobre 2011 sur les ondes de l’émission W5 du réseau CTV que l’inquiétude sur l’entraînement des sous-mariniers l’empêchait de dormir la nuit.

L’amiral Maddison s’était interrogé : « Est-ce qu’ils (les sous-mariniers) ont le bon entraînement ? Est-ce qu’ils ont les bonnes opportunités d’entraînement à la mer? » Un rapport interne qu’a obtenu le réseau suggère que le personnel pourrait être extrêmement sous-entraîné.

Le rapport indique que l’entraînement des sous-mariniers a été limité à quelques jours parce que les quatre sous-marins canadiens ont rarement pris la mer et que « la connaissance du métier est insuffisante parmi les équipages ».

Le ministre MacKay a déclaré pour sa part mardi « qu’il y a des cours en place pour correspondre au retour des sous-marins en service [… ] Avec trois dans l’eau en 2013, nous devrions être en mesure de répondre à nos besoins opérationnels, et les programmes de formation sont conçus pour se synchroniser avec la disponibilité des sous-marins » d’ajouter le ministre.

L’histoire de nos sous-marins de classe Victoria

Depuis leur achat à la Royal Navy britannique pour près de 750 millions $ par le gouvernement Chrétien en 1998, les sous-marins canadiens ont connu une longue série de problèmes :

  • le NCSM Corner Brook s’est échoué en 2011 au large de Vancouver, et se retrouve aujourd’hui en cale sèche pour on ne sait trop combien de temps
  • le NCSM Windsor, dont on annonce aujourd’hui le retour a été démantelé et sa remise en service avait été prévue à l’origine pour 2009
  •  le système électrique du NCSM Victoria a été endommagé et le sous-marin est, lui aussi, en cale sèche
  •  le NCSM Chicoutimi a été endommagé par un incendie mortel lors de son premier voyage entre l’Écosse et le Canada et, depuis, les dégâts n’ont pas été réparés.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

DiscussionUn commentaire

  1. Il y a des ferrailleurs qui recherches des épaves comme ceux de la classe Victoria