Écrasement d’un F-18 à Virginia Beach: le bilan

1

Finalement, le bilan du crash vendredi midi d’un chasseur F-18 de la US Navy dans un quartier résidentiel de Virginia Beach, sur la côte est américaine, s’établit à sept personnes blessés, incluant les deux pilotes.

À ces personnes blessées il faut ajouter, puisque le chasseur F-18 de la marine s’est écrasé sur des immeubles du complexe résidentiel Mayfair Mews Apartments peu après son décollage, six bâtiments au sol lourdement endommagés.

Les pompiers, comme on peut le voir sur la vidéo, ont fouillé toutes les structures lors des opérations de recherche et de secours maintenant achevées.

Alors que l’enquête sur les causes de l’écrasement n’en est qu’à ses débuts, il semblerait que l’appareil ait «subi une avarie mécanique catastrophique» lors de ce qui était vol d’entraînement, ce qui aurait obligé les deux membres d’équipage, un instructeur d’expérience et un pilote à l’entraînement, à s’éjecter peu après le décollage, a révélé hier un communiqué de la US Fleet Forces.

Quand des civils, au sol, l’ont découvert toujours sanglé sur son siège éjectable, l’un des deux hommes d’équipage leur a déclaré, penaud: «I’m sorry, I destroyed your home» (Je suis désolé, j’ai détruit votre maison).

Virginia Beach et les Mayfair Mews Apartments

Virginia Beach se trouve à 320 km au sud de Washington et 360 km au sud de Philadelphie. Située au bord de l’Atlantique, elle est une station balnéaire prisée des touristes québécois.

Plus grande ville de l’État de Virginie (avec 437.994 habitants), elle forme avec les villes de Newport News, Hampton, Norfolk, Portsmouth, Chesapeake et Suffolk une importante agglomération de plus de 1.300.000 habitants.

Le Mayfair Mews Apartments, lui, est situé au 1001 Fleming Dr, Virginia Beach. Une soixantaine de personnes vivaient dans les bâtiments touchés. Douce et triste ironie, la publicité vantant les mérites de ce complexe résidentiel disait, jusqu’à tout récemment: «Discover the thrill, excitement and glee of living in Mayfair Mews Apartments» (Découvrez le frisson, l’excitation et la jubilation de vivre dans Mayfair Mews Apartments).

Le F-18 et l’escadron 106 de la base d’Océana

Le McDonnell Douglas F/A-18 Hornet est un avion de combat multirôle américain, destiné à être embarqué à bord de porte-avions.

La US Navy possède environ 2000 F-18. Cet avion de chasse de l’aéronavale américaine est en service depuis le milieu des années 1980. Cet accident est le troisième impliquant ce type d’appareils depuis le début de l’année, selon la chaîne de télé américaine ABC.

L’appareil accidenté appartenait à l’escadron 106 de la base d’Oceana, un immense complexe de 15 000 personnes de la Marine américaine. Il y a eu, l’an dernier un quart de million de décollage et d’atterrissage de la base d’Oceana, à 3 km de Virginia Beach.

La mission de l’escadron 106 est d’appuyer la «Navy’s Atlantic and Pacific Fleet Force of Strike-Fighter Aircraft & Joint/Inter-Agency Operations», les opérations d’avions de chasse de la Flotte navale américaine Atlantique et Pacifique. L’escadron VFA-106a pour mission l’entraînement des pilotes de  remplacement» de la Navy et du corps des Marines.

Déclaration de l’Amiral Harvey, Commandant de la USFF et Opérations suspendues à Oceana

Dans un communiqué, l’Amiral John C. Harvey Jr, commandant de la U.S. Fleet Forces, déplore l’accident et exprime sa reconnaissance aux secouristes et aux citoyens de Virginia Beach. L’Amiral Harvey s’engage à mener une enquête en profondeur et à partager dès que possible toute l’information qu’apportera cette enquête.

Suite à l’accident, les opérations à la base d’Oceana ont été suspendues. Dimanche 8 à 9h00, la US Navy devait récupérer huit avions de chasse qui avaient dû être détournés sur la base navale de Chambers Field, à Norfolk, en Virginie, et faire décoller huit avions qui doivent quitter Oceana.

Une fois ces opérations complétées, la base ferme pour le reste du week-end et les vols ne reprendront que lundi.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.