L’industrie aérospatiale canadienne se porte à la défense du F-35

1
Le pilote d

Dans un communiqué, l’Association des industries aérospatiales du Canada (AIAC) indique se féliciter d’une nouvelle étape franchie, vendredi 13 avril, avec la réussite du vol inaugural, du premier F-35 destiné au marché international.

Le pilote d’essai Bill Gigliotti a volé pendant 45 minutes, à Fort Worth au Texas, à bord de BK-1, le premier F-35 du Royaume-Uni, sorti de l’usine en novembre dernier. D’autres essais en vol suivront dans le courant de l’année.

« Ce vol a mis en évidence les réalisations de l’industrie aérospatiale du Canada et montre bien que nos technologies participent intégralement à la réussite de la plate-forme de pointe du F-35 » a déclaré le président du conseil d’administration de l’AIAC, David Schellenberg. Il a ajouté que c’était une étape importante pour l’avion de combat et pour l’industrie aérospatiale du Canada.

Plusieurs sociétés canadiennes de l’aérospatiale ont participé à la réalisation de cette version à décollage court et atterrissage vertical (ADCAV) du F-35. On peut citer Composites Atlantic, Esterline CMC Electronics, Héroux-Devtek, Honeywell, Magellan, et Pratt & Whitney Canada.

Dans le même temps, le F-35 a finalement réussi à passer les tests pour le ravitaillement en vol de nuit.

Le nouveau chasseur de Lockheed Martin a ainsi effectué fin mars son premier ravitaillement de nuit, sur la base américaine de Fort Worth. L’avion ravitailleur qui avait été choisi pour cette mission était un KC-135 de l’US Air Force. Pour pouvoir obtenir la qualification de ravitaillement de nuit avec un KC-135, cette manœuvre a été répétée pendant plus de trois heures.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.