Lockheed Martin assure encore que la grève ne retardera pas le F-35

0
Les employés de Locheed martin à Fort Worth en grève (Photo Star Telegram)
Les employés de Locheed martin à Fort Worth en grève (Photo Star Telegram)

Lockheed Martin a réitéré qu’ elle ne s’attend pas à court terme à d’incidence de la grève de ses milliers employés de l’usine de Fort Worth sur son calendrier de production pour le chasseur F-35 Lightning II Joint Striker.

 Comme nous vous le disions sur ce site, la grève des Fort Worth des machinistes a commencé après que les 3.600 membres du syndicat eurent voté massivement dimanche pour rejeter la dernière offre de contrat de la compagnie aérospatiale le 23 avril. Les travailleurs, membres de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (IAM), s’opposent aux modifications proposées de l’entreprise aux programmes de soins de santé et aux régimes de retraite, y compris des franchises et co-paiements plus élevés dans le cas de l’assurance-santé et l’élimination de retraite pour les travailleurs nouvellement embauchés.

On sait que les employés de Fort Worth travaillent principalement sur la production de F-35 et F-16 sur le site, qui emploie 14.000 personnes au total.

Le Local 776 de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale représente environ un quart des 14.000 travailleurs de l’usine de Lockheed Martin. Les grévistes font, pour la plupart, du montage d’aéronefs et le travail de fabrication sur les chasseurs F-35 et F-16.

Le F-35, qui doit remplacer nos CF-18 Hornet,  est le chasseur furtif supersonique le plus avancé et le plus coûteux. Les préoccupations concernant sa sécurité, les dépassements de coûts et des questions sur la faisabilité du programme dans son ensemble ont retardé la formation des pilotes et provoqué, au Canada, la controverse que l’on sait quand le vérificateur général du Canada a révélé dans son dernier rapport que les coûts d’acquisition avaient été sous-estimés.

D’un coût variant entre 65 millions et 100 millions de dollars chacun, selon la version, le F-35, représente la prochaine génération de chasseurs. Cet avion monoplace peut voler à une vitesse d’environ 1050 miles à l’heure (1690 Km/h).

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.