Première canadienne pour l’ambulance de campagne à Gagetown

1
Suite à une (fausse) explosion, de nombreux (faux) blessés graves sont envoyés vers l

La 5e Ambulance de campagne a mis en place un hôpital de campagne de rôle 2 pour l’exercice Lion Intrépide: du jamais vu!

Un hôpital de rôle 2 comporte des services de radiologie (radiographie et échographie), un laboratoire de tests sanguins et d’urine, la physiothérapie, la santé mentale, un dépôt médical (équipement et pharmacie), une salle de trauma et une capacité de rétention des patients d’environ 3-4 jours. L’hôpital inclut aussi les services de rôle 1, comme la parade des malades.

C’est la première fois depuis 1998 que tout l’équipement est de sorti pour un exercice, mais « c’est la première fois au Canada qu’il est d’une telle ampleur », indique le lieutenant-colonel Annie Bouchard, commandant de la 5e Ambulance de campagne.

« Le fait de disposer de radiologie sur place, évite d’envoyer nos soldats vers des hôpitaux civils, précise le Major Philippe Couillard. Si un soldat se blesse, nous pouvons lui faire sur place une radiographie et lui dire qu’il est correct. »

Un autre point important est la numérisation du dossier du patient. Alors que le dossier médical informatisé peine toujours au Québec à s’installer, la numérisation du dossier du patient a vraiment marqué un tournant pour nous, indique le lieutenant-colonel Annie Bouchard. « Ça nous évite d’avoir à porter des caisses de paperasse. Imaginez ce qu’il aurait fallu pour 4 000 soldats! »

Au moment de notre passage, 128 patients étaient déjà passé par la physiothérapie et environ 10 % de l’effectif total déployé à Gagetown avait bénéficié de traitements plus ou moins importants. En trois semaines, un seul rapatriement vers Québec a eu lieu!

L’hôpital de rôle 2 installé au camp Petersville à Gagetown est géré par une trentaine de personnes, disponibles en tout temps, au cas où une crise survenait.

Des hôpitaux de campagne plus petits, de rôle 1, sont également installés sur le terrain, plus proche de la « ligne de front ». Une quinzaine d’ambulances font la liaison.

Restez branchés sur 45e Nord et suivez le mot-clé #LionIntrepide sur Twitter pour la suite et la fin de l’exercice Lion Intrépide.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.