Renaissance du 450e Escadron tactique d’hélicoptères

1

Les nouveaux Chinook sont très attendus. Ici, des soldats américains embarquent à bord d’un CH-47F à Fort Irwin, Californie. (US DoD)

Une ordonnance des Forces canadiennes en date du 2 mai officialise la renaissance du 450e Escadron tactique d’hélicoptères, qui accueillera les hélicoptères de transport moyen à lourd Chinook.

Lors de la Deuxième Guerre mondiale, la désignation numérique 450 avait initialement été attribuée au 450e Escadron de la Royal Australian Air Force,  qui l’a portée de 1941 à 1945. Les escadrons canadiens, quant à eux, portaient les numéros 400 à 449, mais une erreur administrative a fait en sorte que le numéro soit attribué à un escadron de transport lourd canadien.

Le 450e Escadron désignait donc, à l’origine, l’unité initiale de l’Aviation royale canadienne qui a manœuvré les hélicoptères Chinook jusqu’au début des années 1990, lorsque ces hélicoptères ont été retirés progressivement du service.

Le 450e Escadron tactique d’hélicoptères, basé à Petawawa et placé sous le commandement de la 1re Escadre Kingston, en Ontario, comptera 15 Chinooks de modèle F, une version plus moderne et performante des appareils Chinook de modèle D qu’on a vu à l’œuvre en Afghanistan.

« Que ce soit pour protéger les vies de nos soldats déployés outre-mer ou pour répondre à des catastrophes, notamment des inondations, des feux de forêt ou des tempêtes de verglas ici, au pays, les puissants appareils Chinook permettront aux Forces canadiennes d’exécuter les missions difficiles que nous leur confions », a déclaré le ministre de la Défense Peter MacKay.

Les hélicoptères Chinook de modèle F peuvent transporter jusqu’à 40 personnes ou 11 363 kg de marchandises. De plus, ils pourront être déployés de façon autonome, y compris dans l’Extrême-Arctique, grâce, notamment, à leur plus grand réservoir de carburant.

C’est le lieutenant-colonel Duart Townsend qui sera le premier commandant du 450e Escadron tactique d’hélicoptères « renouvelé ». Il a été le dernier pilote de Chinook formé au sein du 450e Escadron tactique d’hélicoptères d’origine des Forces canadiennes, avant sa dissolution en 1998.

On attend le premier Chinook de modèle F à Petawawa en juin 2013 et le 450e Escadron tactique d’hélicoptères comptera d’ici 2016 environ 400 militaires.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.