Valcartier s’attaque à Gagetown

1
Appuyés de deux appareils de type Griffon (CH-146) appartenant à l’escadron 430 de Valcartier, des palettes de vivres, de pneus et de diverses pièces de rechange ont été héliportés dans 3 bivouacs isolés (Hershey, Clones et Cootes) (Photo: Cpl Sébastien Grimard, Affaires Publiques, Copyright © 2012 DND-MDN)

Depuis le 10 avril dernier, plus de 4 000 soldats de la base militaire de Valcartier, le 5e Groupe-Brigade mécanisé du Canada, s’entrainent dans des conditions assez dures à Gagetown, au Nouveau-Brunswick.

45e Nord vous avait déjà parlé de l’exercice Lion Intrépide dans nos articles La base de Valcartier s’entraîne au Nouveau-Brunswick et Valcartier s’entraîne dans la boue. À l’occasion d’une visite de plusieurs jours, voici un court résumé de ce qu’il s’est passé auparavant.

Depuis le 10 avril, les soldats se sont tout d’abord entrainés au niveau de sous-unités avant de poursuivre avec un entraînement collectif graduel. Ainsi, le 52e escadron du 5e Régiment de génie de combat a eu comme mission de construire un pont. La mission était importante puisque ce pont allait servir plus tard à d’autres unités, pour d’autres scénarios. Précision et travail d’équipe sont absolument nécessaire pour l’assemblage de ce pont intitulé Acrow. Le moindre problème pourrait être catastrophique. Imaginez un char d’assaut Leopard 2 sur le pont et que celui-ci s’effondre…

C’est d’ailleurs avec des chars Leopard 2 et des véhicules blindés léger que l’équipe de combat de la compagnie A du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment a attaqué une position ennemie le 21 avril. Ce même Bataillon a aussi établi un peu plus tard un périmètre de sécurité et effectué une opération de ratissage lors d’un exercice de « cordon et fouille ».

Quant à eux, les parachutistes du 3e Bataillon, Royal 22e Régiment, ont notamment sauté en chute libre depuis un hélicoptère Griffon à une altitude de 10 000 pieds.

À quelques jours de la fin de l’exercice (Lion Intrépide se termine officiellement le 9 mai), les ordres ont été donnés, les soldats se réorganisent et se préparent à une mener une attaque de grande ampleur. L’infanterie, l’aviation, le génie, etc., vont collaborer tous ensemble pour prendre d’assaut une position ennemie et reprendre le contrôle de Gagetown.

Restez branchés sur 45e Nord et sur Twitter pour suivre la suite et la fin de l’exercice Lion Intrépide.

À LIRE DEMAIN: Première canadienne pour l’ambulance de campagne à Gagetown

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.