Des centaines de conteneurs canadiens coincés en Afghanistan

0
Un humvee passe devant des containers au Pakistan (Photo: ISAF)

Des centaines de conteneurs avec de l’équipement militaire canadien à l’intérieur sont coincés en Afghanistan.

La faute reviendrait au gouvernement pakistanais qui refuse toujours de réouvrir la chaîne d’approvisionnement de l’OTAN qui passe par son pays.

Environ 1 800 conteneurs ont été expédiés vers le Canada entre juillet et décembre 2011, mais il y aurait encore des centaines de tonnes d’équipement répartis entre près de 400 conteneurs qui se trouvent toujours quelque part dans le sud de l’Afghanistan dans des lieux tenus secrets.

Le Pakistan a fermé la route principale d’approvisionnement suite à une attaque aérienne proche de la frontière, qui a causé la mort de 24 soldats pakistanais. Le gouvernement exige désormais un droit de passage de 5 000 $ par conteneur, contre 200 $ auparavant. La facture pourrait donc dépasser les 2 millions $ pour le Canada si le Pakistan ne lève pas ses « sanctions ».

Le ministre de la Défense, Peter MacKay dit que le Canada travaille de concert avec les alliés de l’OTAN dans l’espoir de récupérer l’équipement des Forces canadiennes.

« Nous travaillons avec nos alliés pour tenter de persuader le Pakistan à être plus coopératif quand il s’agit d’approvisionnement de la mission et quand il s’agit de la restitution de certains équipements, » a dit M. MacKay.

Après plusieurs années passées sur place, les Forces canadiennes se sont retirées des missions de combat en juillet 2011. Le millier de militaires restant forme les forces de sécurité afghanes. Une nouvelle rotation du personnel canadien aura lieu cet automne, et ce sera au tour des membres des Forces canadiennes du Québec de se rendre sur place.

 

À lire aussi:

Sommet de l’OTAN: le Canada quittera bien l’Afghanistan en 2014

Les Alouettes de Montréal accueillent Valcartier

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.