Dix militaires Québécois décorés

0
La Croix de Victoria, la plus prestigieuse décoration, décernée pour des actes de bravoure ou d'abnégation insignes, ou le dévouement ultime au devoir, face à l'ennemi (Photo : Gouverneur général du Canada)
La Croix de Victoria, la plus prestigieuse décoration, décernée pour des actes de bravoure ou d’abnégation insignes, ou le dévouement ultime au devoir, face à l’ennemi (Photo : Gouverneur général du Canada)

David Johnston, gouverneur général et commandant en chef du Canada, a présenté les Décorations de la vaillance militaire et les Décorations pour service méritoire (division militaire) à des membres des forces canadiennes et alliées, lors d’une cérémonie qui a eu lieu le vendredi 22 juin à Rideau Hall.

Dix militaires québécois ont été décorés.

Le caporal Brian Bélanger, de Montréal, a reçu la Médaille de la vaillance militaire et neuf autres militaires québécois la Médaille du service méritoire.

La Médaille de la vaillance militaire est décernée pour un acte de bravoure ou de dévouement face à la présence de l’ennemi.

Ainsi, le 13 avril 2011, la patrouille conjointe canado-afghane patrouille du caporal Bélanger a été prise en embuscade dans le district de Panjwayi, ce qui entraîné qu’un soldat afghan a été blessé. S’exposant au feu ennemi, le caporal Bélanger, technicien médical de la patrouille, a résolument fait son chemin vers le soldat blessé et l’a traîné à couvert. Alors que les balles continuaient à ricocher autour d’eux, il a administré les premiers soins. En raison de son professionnalisme et de son dévouement, le caporal Bélanger a sauvé la vie de ce  soldat blessé.

Les neuf autres militaires québécois qui ont reçu, quant à eux, la Médaille du service méritoire, sont : de Montréal, le lieutenant-colonel Malcolm David Bruce,  le major Austin Matthew Douglas et  le capitaine Mark Savard, et d’ailleurs au Québec,  le sergent Yannick Campbell, de Québec,  l’adjudant maître Joseph Guy Alain Richmond Champagne, de Valleyfield, le Major Austin Matthew Douglas,  le Major Steve Jourdain,  de Shawinigan, le lieutenant-colonel Joseph Poirier Raynald Yan, de Hauterive, le Caporal John Tommy Salois, de Greenfield Park, et le sergent Michel Simoneau, de  St-Georges de Beauce.

La Médaille du service méritoire (division militaire) reconnaît, elle, une action militaire ou activité exercée d’une manière très professionnelle, conformément à une norme très élevée qui apporte des avantages ou des honneurs aux Forces canadiennes.

Le lieutenant-colonel Bruce a contribué de manière significative au développement de l’Armée nationale afghane, dirigeant notamment des améliorations à l’hôpital militaire national.

Le sergent Campbell a considérablement amélioré la qualité de vie dans le district de Dand : opérant dans un environnement incroyablement hostile, il a travaillé en étroite collaboration avec les autorités locales et a initié et facilité 14 projets de développement qui emploient des centaines d’Afghans,

L’adjudant maître Champagne a joué un rôle de premier plan dans un projet vital de construction routière dans la partie ouest du district de Panjwayi en Afghanistan.

Le major Jourdain a courageusement dirigé son équipe contre les attaques ennemies répétées au cours d’une période de confrontation intense. Malgré le feu ennemi continu et la fatigue physique, il a maintenu son sens tactique et son esprit de décision,

Le lieutenant-colonel Poirier a contribué de manière significative au développement de l’Armée nationale afghane. Son leadership et ses solutions novatrices ont contribué directement au recrutement d’un très grand nombre de soldats afghans,

Le caporal Salois a apporté une contribution essentielle à la mise en œuvre et l’entretien continu d’un système de surveillance constante.

Le capitaine Savard a fait preuve de leadership et de diplomatie, ce qui a renforcé la capacité et la volonté des organisations de la Police nationale afghane à partager des renseignements entre eux et avec leurs alliés de la coalition.

Le sergent Simoneau a joué un rôle clé dans le succès de son peloton pendant les opérations de combat de haute intensité. À de nombreuses reprises, il s’est exposé au feu des insurgés afin de coordonner les actions des soldats canadiens et afghans sous son commandement.

Ceux qui voudraient en savoir plus sur les décorations canadiennes peuvent consulter ici ce document sur les distinctions honorifiques conférées aux membres des Forces canadiennes.

 

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.