F-35: les nouvelles estimations en retard

0
Les ministres Ambrose, Clement et MacKay lors de l'annonce de l'acquisition des F-35 en 2010 (Photo: Cplc Angela Abbey, Caméra de Combat, MDN Canada)

La ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Rona Ambrose, a déclaré à la chambre des Communes qu’elle ne soumettrait pas de nouveaux chiffres, quant à l’acquisition des avions de chasse F-35, de façon prématurée.

Début avril, le rapport accablant du vérificateur général du Canada, Michael Ferguson, avait jeté un pavé dans la mare du gouvernement de Stephen Harper. Il affirmait notamment que « les coûts du cycle de vie complet [du F-35]n’ont pas été présentés et ils ont vraisemblablement été sous-estimés. » L’achat des 65 chasseurs de l’entreprise américaine Lockheed Martin passerait ainsi de 16 à 25 milliards de dollars.

La ministre Ambrose a alors décidé de demander une vérification indépendante de ces chiffres. Ottawa devait divulguer le coût estimatif de ces avions, 60 jours après avoir reçu des prévisions budgétaires en ce sens.

Mardi 12 juin, elle a donc indiqué qu’il était hors de question de déposer des estimations budgétaires avant qu’elles ne soient vérifiées de façon indépendante. « Nous allons nous assurer que nous fournissons les chiffres exacts ».

Selon l’opposition (libéraux et néo-démocrates), c’est la preuve que le gouvernement ne fait plus confiance ni à ses fonctionnaires, ni à ses ministres de la Défense Peter MacKay et Julian Fantino.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.