F-35: McKay s’oppose à MacKay

0
Le ministre Mackay annonçant l’acquisition de 65 avions F-35, en juillet 2010 (Photo: Caporal Darcy Lefebvre, © 2010 DND-MDN Canada)

Mardi 5 juin, les ministres conservateurs ont été obligé de défendre certaines dépenses, dont une concernant le F-35.

L’opposition a révélé qu’une conférence de presse pour annoncer l’acquisition des chasseurs F-35 a coûté 47 000$ aux contribuables.

Dans une réponse écrite à une question posée par le critique libéral en matière de défense, John McKay, le ministre de la Défense, Peter MacKay, explique que lors de la conférence de presse de 2010, lui-même et deux de ses confrères ont annoncé l’acquisition de 65 chasseurs F-35. Le ministre était à cette occasion monté à bord d’une maquette grandeur nature de l’appareil, fabriqué par l’américain Lockheed Martin.

Cette opération photo a coûté 47 313$, a indiqué le ministre MacKay dans sa réponse écrite. Le député John McKay qualifie cette dépense de « ridicule », surtout à la lumière du rapport accablant du vérificateur général, publié plus tôt cette année.

Près de la moitié des 47 313 $ déboursés par le ministère de la Défense avait été versée à la compagnie d’audiovisuel qui a aidé à organiser la conférence de presse et le manufacturier Lockheed Martin aurait offert le modèle et transporté par camion jusqu’à Ottawa gratuitement.

En l’absence de Peter MacKay qui se trouvait en Asie à ce moment là, Tony Clement, le président du Conseil du Trésor, a défendu ces dépenses. Pour la conférence de presse des F-35, M. Clement indique n’y voir rien de répréhensible.

«Nous avons décidé de donner un portrait visuel de ce dont nous parlions. Nous avons invité plus de 100 intervenants en raison de leur expertise en matière de chasseurs. Je ne crois pas que nous ayons à nous excuser de cela.»

Un des porte-parole du ministre de la Défense a ajouté que ces dépenses étaient nécessaires en raison de la présence d’un grand nombre de médias nationaux et d’une centaine d’invités.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.