Le Canada achète six véhicules téléguidés

0
Véhicules téléguidés d’Aurora-ROV Systems, de Nouvelle-Écosse (Photo: Aurora)

Des robots! Des robots partout! Après les drones que veut vendre au Canada l’américaine Northrop Grumman pour la surveillance de l’Arctique et les vaisseaux sans équipage qu’envisage aussi  le gouvernement canadien, voici que les ministres MacKay, de la Défense, et Ambrose, de l’Approvisionnement, ont annoncé le 7 juin que du soutien sera accordé pour l’achat de véhicules téléguidés. Le Canada fera ainsi l’acquisition de six véhicules téléguidés (VTG) destinés à la Marine royale canadienne.

Ces petits robots sous-marins téléguidés seront achetés pour environ 1,66 million de dollars par l’entreprise Aurora ROV Systems Ltd de Lower Sackville, en Nouvelle-Écosse.

Le ministre MacKay avait déjà annoncé l’octroi de trois millions de dollars à la compagnie Rolls-Royce Canada pour soutenir la recherche sur les navires robotisés en Nouvelle-Écosse, dans le cadre des initiatives de recherche et développement de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique.

Rappelons que le ministre de la Défense Peter MacKay représente, à la Chambre des Communes depuis 2004, la circonscription de Central Nova, en Nouvelle-Écosse.

« L’attribution de ce contrat démontre la capacité des entreprises néo-écossaises de concurrencer les meilleures technologies du monde et de fournir aux hommes et aux femmes des Forces canadiennes l’équipement dont ils ont besoin pour s’acquitter des tâches qui leur sont confiées, a déclaré le ministre MacKay. Toutes les parties tirent avantage de cette situation : les côtes canadiennes sont mieux protégées et les entreprises canadiennes sont en pleine croissance ».

Avec les VTG, les Forces canadiennes peuvent voir et mener des opérations à près de 1 000 mètres de profondeur. Ils sont utilisés notamment pour localiser un avion abimé en mer et en récupérer la boîte noire, pour récupérer des objets largués par des contrebandiers, pour inspecter des objets suspects (mines marines ou objets semblables), pour donner l’ordre de détruire des mines marines et inspecter le fond de la coque des navires.

Deux VTG du même modèle avaient été utilisés lors de l’opération Nunalivut 2012, une importante opération de sécurité et de souveraineté qui a eu lieu dans l’Arctique canadien. Dans le cadre de cet exercice, les pilotes de l’unité de plongée de la flotte ont utilisé les VTG pour explorer et sonder le fond du passage du Nord-Ouest, à 805 kilomètres au nord du cercle polaire. Les VTG ont aussi à cette occasion pu explorer l’épave du HMS Breadalbane, un navire marchand qui a coulé en 1853.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.