Le contre-amiral John Pickford s’éteint

0

Le contre-amiral John Pickford est décédé récemment. Il avait 92 ans.

Le natif d’Outremont s’est éteint le 1er mai à la maison de retraite Riverpark Place Retirement Residence à Ottawa, mais on ne l’a appris que tout récemment.

John Pickford s’était engagé dans la Marine royale canadienne peu avant la 2e Guerre Mondiale alors qu’il n’avait que 16 ans. À bord du HMS Broke en 1940, il participe au sauvetage de rescapés du RMS Empress of Britain, torpillé par des allemands au large de l’Irlande. Quelques mois plus tard, il survit au torpillage du navire français à bord duquel il servait.

Plus tard, alors lieutenant, il devient le plus jeune commandant de navire pendant la Bataille de l’Atlantique en prenant le commandement de la corvette NCSM Rimouski et de ses 85 membres d’équipage. C’est ce navire et cet équipage qui jouera un rôle clé dans le Débarquement de Normandie. L’équipage a notamment sillonné les zones minées à Omaha Beach.

Un des hauts faits d’armes du jeune commandant de l’époque fut lorsqu’un des « rafiots » qui devait servir lors du débarquement, s’est mis à dériver, tôt le matin du débarquement. Se dirigeant vers une zone ensoleillé, John Pickford est parvenu à raccrocher le vieux bateau et le ramener à sa place. L’Histoire suivit son cours.

On aussi pu voir le NCSM Rimouski, plus proche de chez nous, lorsqu’il a poursuivi des sous-marins et des espions allemands dans la Baie des Chaleurs en Gaspésie, durant la Bataille du Saint Laurent.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.