Le Zhenghe, un navire-école chinois, à Halifax

1
Le Zhenghe, navire-école de la Marine de l'Armée populaire de Libération (Photo: Chine-information)
Le Zhenghe, navire-école de la Marine de l’Armée populaire de Libération (Photo: Chine-information)

Dans le cadre d’une tournée de bonne entente de 11 nations, le Zheng He, un navire-école de la République populaire de Chine, a fait une escale le lundi 25 juin à Halifax, où il restera jusqu’au 28 juin. D’autres navires de la Marine chinoise s’étaient déjà arrêtés au Canada, à Esquimalt, en Colombie-Britannique, en 200 et 2006.

Le Zhenghe est en service actif depuis plus de 22 ans et a couvert plus de 280 000 miles nautiques. La présente tournée de bonne entente, qui représente à elle seule plus de 30 000 miles nautiques,  l’a amené dans 11 pays, dont le Vietnam, l’Inde, l’Italie et l’Espagne.

Parmi les 370 membres d’équipage, 230 sont des aspirants sortis de quatre universités de la Marine de l’Armée populaire de Chine.

Le navire-école doit son nom à un explorateur maritime chinois célèbre, qui,  il y a 600 ans, explora les côtes de l’Asie du Sud-Est (notamment Java et Sumatra dans l’actuelle Indonésie), de nombreuses îles de l’océan Indien (notamment l’actuel Sri Lanka) et remonta la mer Rouge jusqu’en Égypte et descendit les côtes africaines jusqu’au Mozambique.

La flotte de Zheng He, composée de quelques 200 bateaux, était à l’époque la plus imposante du monde et la légende dit que le navire amiral, le « bateau précieux » de Zheng He, était cent fois plus grand que le vaisseau amiral de Colomb, ce qui voudrait dire aussi imposant qu’un porte-avions d’aujourd’hui.

À Halifax, lundi, le navire chinois a été accueilli par le contre-amiral Dave Gardam, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique lors d’une cérémonie officielle de bienvenue au cours de laquelle le contre-amiral Gardam et le contre-amiral chinois Liao Shining, commandant et sous-chef d’état-major de la marine de l’Armée populaire de Libération, ont pris la parole.

La cérémonie d’accueil comprenait une danse du lion, exécuté par la Société chinoise de la Nouvelle-Écosse, une cérémonie de la fumée purificatrice des Premières nations, une garde d’honneur de la Marine royale canadienne et la musique du groupe de musique militaire de la Marine canadienne Stadacona.

Un large éventail d’activités professionnelles et sociales est prévu pour les marins du Zheng He.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

DiscussionUn commentaire

  1. Il est super ce navire ecole zheng he maintenant il faudra m’explquer ces antilles et ces mais toutes ces preuves qui disent que vous etes allez en amerique merci china .