Peter MacKay décoré de l’Ordre de la Couronne belge

0
Peter MacKay reçoit les insignes de Grand Officier de l’Ordre de la Couronne belge des mains du ministre belge de la Défense, Pieter De Crem (Photo : Jürgen Braekevelt, Forces armées belges)
Peter MacKay reçoit les insignes de Grand Officier de l’Ordre de la Couronne belge des mains du ministre belge de la Défense, Pieter De Crem (Photo : Jürgen Braekevelt, Forces armées belges)

Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, a été nommé Grand Officier de l’Ordre de la Couronne du Royaume de Belgique, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée le 29 juin 2012, à Bruxelles. Il a reçu cette distinction honorifique des mains de M. Pieter De Crem, ministre de la Défense de la Belgique, en reconnaissance des rapports étroits et de longue date qui existent entre le Canada et la Belgique.

L’ordre de la Couronne, le deuxième en importance après l’Ordre de Léopold, est attribué pour des mérites importants artistiques, littéraires ou scientifiques, dans la sphère des intérêts commerciaux et industriels ou pour des services rendus au pays.

C’est un ordre honorifique institué par les décrets des 15 octobre 1897 et 25 juin 1898, sous Léopold II, et incorporé  en 1908 dans l’ensemble des décorations belges.

Peter MacKay se retrouvera en bonne compagnie : Georges Remi (Hergé), l’auteur des albums de Tintin, (1907-1983), fut fait Grade d’officier de l’ordre de la Couronne en 1978 et le réalisateur américain Steven Spielberg (1946), Commandeur,  le 22 octobre 2011, pour la sortie de « Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne ».

Dans le cas de M. MacKay, cet honneur belge vise à souligner le leadership et la contribution du ministre au sein de l’OTAN et l’engagement et la contribution du Canada au maintien de la paix et de la stabilité en Europe.

« Le Royaume de Belgique vous accorde » a déclaré le ministre belge Pieter De Crem, « la distinction de Grand Officier de l’Ordre de la Couronne en reconnaissance de vos réalisations en tant que ministre canadien de la Défense, ainsi que de vos efforts pour affermir la coopération entre les pays alliés et les relations transatlantiques.  Nous vous remettons également cette distinction en guise de remerciement pour les sacrifices que le peuple canadien a fait pendant les deux guerres mondiales et, plus récemment, pour la contribution de votre pays aux missions de maintien de la paix. »

 

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.