Un livre américain prétend que le travail des Canadiens à Kandahar a été insuffisant

0

Des extraits d’un livre,  Little America : The War Within the War for Afghanistan, de Rajiv Chandrasekaran, correspondant du Washington Post, décrivent les préoccupations croissantes d’une équipe de conseillers militaires américains face à ce que le livre présente comme la faiblesse de la présence militaire canadienne à Kandahar.

Le livre prétend que le refus des Américains à confronter le Canada sur cette question a été parmi les plus coûteuses maladresses de la guerre en Afghanistan.

Le livre compare les 2 830 soldats canadiens à Kandahar, au cœur d’un fief taliban de toute première importance (soldats la plupart du temps affectés à l’administration centrale et à des rôles de soutien, avec moins de 600 affectés au travail de patrouille) aux plus de 9 000 soldats britanniques déployés dans la province voisine de Helmand, pourtant moins peuplée et d’une moins grande importance stratégique.

Lire des extraits du livre dans le Washington Post  >>

 

 

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.