Bernard Valcourt devient ministre associé à la Défense

0
Le ministre Bernard Valcourt en mai 2012 (Photo: site de Bernard Valcourt)
Le ministre Bernard Valcourt en mai 2012 (Photo: site de Bernard Valcourt)

Bernard Valcourt, ministre d’État responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et à la Francophonie, devient ministre associé à la Défense, en remplacement de Julian Fantino, qui remplacera pour sa part Bev Oda, qui abandonne la vie politique. M. Valcourt cumulera ses anciennes fonctions avec ses nouvelles responsabilités.

Avocat de formation, Bernard Valcourt est né en 1952 au Nouveau-Brunswick.

Il fut député de Madawaska-Victoria de 1984 à 1993 en tant que progressiste-conservateur

Secrétaire parlementaire au ministère d’État (Sciences et Technologie) et secrétaire parlementaire au ministère du Revenu de 1985 à 1986, ministre d’État (Petites entreprises et Tourisme) de 1986 à 1987, ministre d’État (Affaires indiennes et du Nord canadien) de 1987 à 1988, ministre de la Consommation et des Sociétés en 1989, ministre des Pêches et des Océans en 1990, ministre de l’Emploi et de l’Immigration de 1991 à 1993 et ministre du travail en 1993.

Élu le 2 mai 2011 dans Madawaska-Restigouche, en tant, cette fois, que représentant du Parti conservateur du Canada, il devient ministre dans le gouvernement Harper le 18 mai 2011.

En tant que ministre associé à la Défense, c’est donc lui qui devra défendre les programmes d’acquisitions de la Défense. C’est une tâche particulièrement rude dont héritera ainsi M. Valcourt, avec  le retard dans l’acquisition d’un nouvel avion de recherche et de sauvetage,  l’affaire du F-35 qui a fait l’objet d’un rapport percutant par le vérificateur général au printemps, accusant le gouvernement d’avoir gravement sous-estimé les coûts du programme et le  nouveau retard dans le programme des hélicoptères CH-148 Cyclone destinés à remplacer nos vénérables Sea Kings.

Quant à Peter MacKay, avec ce mini-remaniement du 4 juillet, il reste à la tête de la Défense. Comme en faisait état 45e Nord le 27 juin,  la presse spéculait aussi sur le départ du ministre de la Défense Peter Mackay pour un autre ministère important à l’occasion du remaniement ministériel fédéral..

Le directeur des communications du premier ministre, Andrew MacDougall, semble même fermer la porte aux spéculations en affirmant sur son compte Twitter qu’« Il n’y aura aucun autre remaniement ministériel ».  Le premier ministre Harper, pour sa part, affirme dans un communiqué que « Ces changements au conseil des ministres assurent une continuité alors que nous poursuivons tous nos efforts afin de créer des emplois, stimuler la croissance économique et assurer la prospérité à long terme » ajoutant  aussi que «  M. Fantino et M. Valcourt apportent un solide leadership à ces postes importants.»

 

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.