Défis dans le Pacifique : construisez des navires et des aéronefs, dit un analyste

0

Depuis 2005, selon le US Naval Institute, pour chaque nouveau sous-marin  que construisent les Américains, les Chinois, eux, en construisent huit.

Max Boot, auteur et chercheur au Council on Foreign Relations, dans une opinion publiée le 2 juillet dans le Los Angeles Times, où il s’inquiète que l’attention accordée au Pacifique nous fasse oublier le reste du monde, souligne que l’Amérique ne pourra relever les défis dans le Pacifique sans de nouveaux navires et aéronefs.

En janvier, la Maison Blanche a publié une stratégie sur la sécurité nationale qui met l’accent sur le Pacifique « Bien que les forces américaines continueront à contribuer à la sécurité au niveau mondial, nous devrons rééquilibrer les forces vers la région Asie-Pacifique.»  Le secrétaire américain à la Défense, Leon E. Panetta, a annoncé que 60 % des forces navales américaines seront progressivement déployées dans le  Pacifique.

Max Boot reconnaît que la Chine est une puissance montante et un potentiel de menace à long terme, mais ajoute du même souffle que nous ne pouvons nous permettre de négliger pour autant le Moyen-Orient, au centre de nos préoccupations de sécurité depuis plus de trois décennies.

Au lieu de pousser l’Armée et les Marines à se tourner vers le Pacifique, l’administration serait mieux avisée de reconnaître que, pour les États-Unis, le Pacifique restera surtout un théâtre d’opérations aériennes et navales, affirme l’analyste. Le rééquilibrage des forces vers le Pacifique exige donc que l’on cesse de faire des coupes dans le budget de la défense pour construire des navires et des aéronefs, conclut-il.

Lire l’article dans le Los Angeles Times >>

 

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.