Farnborough : l’industrie de la défense inquiète des coupes budgétaires

0

 

Le salon de l'aéronautique de Farnborough, du 9 au 15 juillet 2012 (Photo: Farnborough trade show)
Le salon de l’aéronautique de Farnborough, du 9 au 15 juillet 2012 (Photo: Farnborough trade show)

Le Salon aéronautique de Farnborough, en banlieue de Londres, qui a lieu tous les deux ans, en alternance avec celui du Bourget, se tiendra du 9 au 13 juillet pour l’industrie et du 14 au 15 juillet pour le grand public.

120 000 visiteurs de l’industrie et 130 000 visiteurs du public y sont attendus. Quatre grands secteurs y sont représentés : civil, militaire, sécurité et espace.

Une vingtaine d’entreprises québécoises y seront.  Les plus grandes entreprises québécoises auront leur propre kiosque , comme Bombardier, ou seront logées dans celui de leur société mère, comme Pratt&Whitney Canada et Bell Helicopter. Les plus petites, quant à elles,  peuvent trouver place à l’intérieur du kiosque du Québec et d’Aéro Montréal. Mis sur pied en 2006, Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec, est un forum stratégique de concertation qui réunit l’ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois.

Mais, cette année,  l’industrie de la défense, réunie à l’occasion du salon de Farnborough, s’interroge sur son avenir, se demandant jusqu’où les gouvernements aux prises avec leurs problèmes de dettes, en Europe et en Amérique, iront dans les coupes budgétaires.

En outre, c’est aussi la première fois que l’industrie a l’occasion de se retrouver depuis que l’orientation stratégique américaine a été révisée et que l’Amérique procède à un «rééquilibrage» de ses forces vers la région Asie-Pacifique, tout en soutenant son engagement au le Moyen-Orient. L’Europe, pour plus d’un demi-siècle, avait été la préoccupation des États-Unis en matière de défense. Aujourd’hui, la montée en puissance militaire de la Chine et le rééquilibrage des forces vers le Pacifique changent complètement la donne. Le géant américain Northrop Grumman  a même décidé cette année de ne pas se donner la peine d’exposer ses produits à Farnborough.

D’ailleurs, l’entreprise aérospatiale québécoise Héroux-Devtek, que 45e Nord avait rencontré lors du Salon de l’armement en juin dernier à Ottawa, avait avoué pour sa part commencer à subir les contrecoups des compressions budgétaires des gouvernements. Alors que les gouvernements tentent de diminuer, puis d’éliminer leurs déficits et de baisser leur dette, ce n’est plus du côté des activités militaires qu’il faudra chercher la croissance au cours des 12 prochains mois, avait alors souligné l’entreprise de Longueuil, qui sera tout de même présente à Farnborough.

Lire aussi:

En français sur 45e Nord

Défis dans le Pacifique: Construisez des navires et des aéronefs, dit un analyste >>

Héroux-Devtek: baisses de production des programmes militaires >>

En anglais sur AOL Defense

Grim Watch at Farnborough: How Far Will US, Euro Defense Spending Fall >>

 

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.