Honneur à un médecin militaire des Forces canadiennes

0
Le lieutenant-colonel Dr Homer Tien, en décembre 2011, alors qu’il recevait des mains du Gouverneur général David Johnston l’Ordre du mérite militaire (Photo: Sergent Ronald Duchesne, Rideau Hall)
Le lieutenant-colonel Dr Homer Tien, en décembre 2011, alors qu’il recevait des mains du Gouverneur général David Johnston l’Ordre du mérite militaire (Photo: Sergent Ronald Duchesne, Rideau Hall)

Lors d’une cérémonie le 3 juillet au centre de recherche Sunnybrook sur les sciences de la santé, M. Chris Alexander, le  secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale, Chris Alexander, a fait titulaire de la chaire de recherche temporaire Major-Sir-Frederick-Banting sur les traumatismes liés au service militaire le colonel Homer Chin-Nan Tien, chirurgien militaire canadien en traumatologie qui a servi en Afghanistan.

Le centre de recherche Sunnybrook travaille en étroite collaboration avec les forces armées et il est l’hôpital d’accueil pour les soldats blessés qui vivent dans le sud de l’Ontario et nécessitent des soins et un suivi pour une blessure traumatique.

Le colonel Tien est le directeur médical du Centre régional de traumatologie Tory et un chercheur associé au centre de recherche.

Comme chirurgien traumatologue des Forces canadiennes, il a servi en Bosnie avec la Force de stabilisation, à Kaboul de la Force internationale d’assistance, et a été déployé plusieurs fois à l’Unité médicale multinationale (UMM) à Kandahar. Il était le premier chirurgien traumatologue des Forces canadiennes à servir à l’UMM en Janvier 2006, et fut aussi le dernier militaire canadien à y servir en novembre 2011.

L’accent des travaux de recherche clinique du Dr Tien a porté sur l’amélioration des soins dispensés aux soldats blessés sur le champ de bataille. Il dirige la recherche des Forces canadiennes et les groupes cliniques en recherche sur les traumatismes. Son groupe a mené la première recherche sur l’utilisation d’une stratégie transfusionnelle 1:1 dans des saignements chez les polytraumatisés. En outre, son équipe et lui ont publié leur recherche sur les interventions de soins aux blessés des unités tactiques sur le champ de bataille.

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.