Le chef de l’armée nord-coréenne relevé de ses fonctions

Ri Yong-ho, le chef de l’armée nord-coréenne a été relevé de ses fonctions « pour cause de maladie », a indiqué lundi 16 juillet l’agence de presse nord-coréenne KCNA.

L’annonce publique est assez inattendue dans ce pays très secret, ce qui démontrerait, selon des analystes, la volonté de Kim Jong-Un de brider le pouvoir des militaires.

Ri Yong-ho était membre du présidium du bureau politique, l’instance la plus puissante du pays, et vice-président de la commission militaire centrale du Parti des travailleurs de Corée.

Selon l’analyste Paik Hak-soon, de l’Institut Sejong, Kim Jong-Un cherche à renforcer le contrôle du parti communiste sur l’armée, qui serait devenue trop puissante à ses yeux.

Lire l’article de la BBC (en anglais)>>