Fin de l’Opération Nanook 2012 (PHOTOS)

2

Tsiigehtchic et Inuvik (Territoires du Nord-Ouest), ainsi que Churchill (Manitoba) vont retrouver leur quiétude habituelle, puisque l’opération de souveraineté annuelle dans l’arctique Nanook vient de prendre officiellement fin.

Commencée depuis début août, l’Opération Nanook de cette année était particulière. C’était en effet la première fois qu’elle était divisée sur deux secteurs : une partie à l’ouest se déroulant dans les Territoires du Nord-Ouest et l’autre à l’est, qui avait lieu dans le nord du Manitoba.

Le lieutenant-colonel Glen MacNeil, Commandant du Quartier-général avancé de la Force opérationnelle interarmées (Nord) se dit satisfait de l’opération de cette année. « Avoir divisé l’Opération Nanook l’a rendait plus complexe, mais cela démontre que les Forces canadiennes sont capables de gérer de multiples situations en différents lieux. [… ] Nous sommes prêts à être déployés n’importe où au Canada. »

Le premier des deux scénarios impliquait le déploiement des forces terrestres et des forces aériennes vers l’Arctique de l’Ouest, pour aider la Gendarmerie royale du Canada dans le cadre d’un événement compromettant la sécurité à Tsiigehtchic. Dans le scénario, un navire transportant des produits chimiques est rentré en collision avec un deuxième navire. À cause de la présence de ces produit toxiques, la GRC et les Forces canadiennes devaient ainsi procéder à l’évacuation pure et simple de toute la communauté.

Le deuxième scénario est le déploiement des forces terrestres, maritimes et aériennes, ainsi que des forces d’opérations spéciales des Forces armées canadiennes, vers l’est, à la baie d’Hudson/détroit d’Hudson et Churchill, au Manitoba, pour intercepter un navire suspect. Le premier ministre Harper, le ministre de la Défense MacKay et le chef d’état-major de la Défense Natynczyk ont d’ailleurs assisté à l’assaut final. « Good job », a déclaré M. Harper à la fin de l’assaut mené par les Forces spéciales.

Le brigadier-général Guy Hamel, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord) indique que toute l’opération « s’est très bien passé » et que les « objectifs fixés ont été atteint ».

Même si l’on parle régulièrement de défense du Nord, de souveraineté dans l’Arctique, ce sont plusieurs projets communautaires qui retiennent l’attention. « Pour contribuer à la communauté, nous avons mené plusieurs projets avec eux ».

Projets communautaires menées par des membres des Forces canadiennes:

  • Construction d’un gazebo
  • Isolation et peinturage des murs du Children’s First Centre
  • Participation au programme de sports pour jeunes
  • Réparation de la station de radio locale
  • Embellissement du village de Churchill

Ce lien avec les communautés est très important pour le brigadier-général Hamel. « Mon secteur se trouve sur trois Territoires et nous nous devons de connaître chaque communauté et de renforcer nos liens avec. »

Rappelons que, même si aucune menace militaire n’est imminente dans le Grand Nord, les Forces canadiennes se doivent d’être présentes pour ces quelques dizaines de milliers d’habitants. « Le Nord est un environnement complexe et dur, et notre première priorité c’est nos citoyens », de conclure le général.

Maintenant que Nanook 2012 est finie, la plupart des militaires vont rentrer chez eux, un peu plus au sud, tandis que d’autres vont rester sur place pour tout nettoyer et laisser les lieux tels qu’il étaient auparavant.

Rendez-vous est donné pour Nanook 2013 qui promet d’être encore une fois différent de cette année, quelque part dans ces millions de kilomètres carrés d’espaces quasi-vierges de présence humaine.

À lire aussi:

Les soldats Harper, MacKay et Natynczyk à l’assaut de l’Opération Nanook >>

Un CC-138 Twin Otter se pose sur la Dempster Highway >>

Nanook 2012: retour dans le Grand Nord >>

 

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.