FO 3-12, FO 4-12, Valcartier passera un automne bien chargé

0

Ayant commencé en début d’année avec l’exercice Rafale Blanche en Beauce, et Lion Intrépide à la base de Gagetown, au Nouveau-Brunswick), la montée en puissance de la Force opérationnelle 3-12, va se conclure cet automne avec l’exercice Maple Resolve 2012.

Force-opérationnelle 3-12

Du 8 octobre au 7 novembre, près de 2 800 membres du 5e Groupe-Brigade mécanisé du Canada de la base de Valcartier vont partir s’entraîner à la base de Wainwright (Alberta).

L’objectif de la FO 3-12 est d’être prête à être déployée n’importe où, n’importe quand, dans le monde.

Dans une entrevue au journal Adsum, le colonel Stéphane Lafaut, commandant du 5e Groupe-Brigade mécanisé du Canada explique que « si une mission se présente, à la demande du gouvernement canadien et avec un entraînement plus spécifique au théâtre désigné, on [les membres de la FO 3-12]pourrait se déployer. Qu’il s’agisse d’un climat désertique ou européen, un entraînement spécifique permettrait de nous préparer à l’environnement de la mission ».

S’il est prévu de déployer moins d’hommes que lors des exercices précédents, Maple Resolve n’en reste pas moins inédit pour les soldats québécois.

Tout d’abord, il s’agira d’un exercice interarmées, c’est à dire qu’il y aura non seulement l’Armée, mais aussi l’Aviation royale canadienne. C’est d’ailleurs à bord de CC-130 Hercules que les soldats seront déployés sur le terrain.

Ensuite, en plus de la force aérienne, le Quartier Général de la 1ère Division à Kingston va déployer une cellule qui formera le QG supérieur, avec un commandant de division qui donnera des directives au colonel Lafaut.

Force-opérationnelle 4-12

Effectifs de la FO 4-12865 membres, dont 400 militaires de Valcartier et 160 réservistes de partout au Québec.
Il y aura 550 mentors et 300 membres du personnel de soutien, de commandement, des diplomates et des civils.

Pendant que la plus grande partie des membres de la base de Valcartier s’entraînera en Alberta, 400 autres quitteront la base pour se rendre en Afghanistan. Ils seront rejoints par des membres d’autres unités de la Réserve et de la Régulière.

Les 865 membres de la FO 4-12 vont en effet être déployés en Afghanistan cet automne pour environ huit mois.

La mission de combat terminée, c’est désormais une mission de formation des forces de sécurité afghanes, que devront mener les soldats canadiens, avant de quitter définitivement le pays en 2014.

« Ça va être un défi extrêmement intéressant, surtout pour ceux dont c’est la première mission, d’avoir un contact avec un autre monde, une autre culture, et aussi très valorisant de faire la montée en puissance des forces de sécurité afghanes pour qu’en 2014, lorsqu’on va partir, ils soient capables d’assurer la sécurité et la défense de leur pays », souligne à Adsum, le brigadier-général Richard Giguère, commandant du Secteur du Québec de la Force terrestre et de la Force opérationnelle interarmées (Est), qui est en charge de préparer cet ultime déploiement.

Pour mener la mission à bien, les troupes participent notamment à des cours de culture afghane, des qualifications spécifiques (premiers soins par exemple) et des champs de tir divers.

Plusieurs qui soutiendront l’équipe de mentorat sur le plan logistique ou de protection de la force, se préparent à cet effet.

À lire aussi:

Les Alouettes de Montréal accueillent Valcartier >>

Valcartier à Gagetown: l’après Lion Intrépide >>

Valcartier s’attaque à Gagetown >>

Rafale Blanche: 3000 militaires envahissent Chaudière-Appalaches >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.