Nanook 2012: retour dans le Grand Nord

0

Même si l’opération a officiellement débuté le 1er août, le point culminant sera du 18 au 24 août avec une « crise » majeure. Plusieurs centaines de militaires se trouvent d’ores et déjà à Inuvik, dans les Territoires-du-Nord-Ouest, pour préparer la plus grande des opérations militaires dans le Nord.

Nanook est la partie centrale de trois opérations annuelles de souveraineté menées par les Forces canadiennes dans le Nord canadien. Après Nunalivut en avril, Nunakput en juillet, Nanook donne aux participants l’occasion de s’exercer à mener des opérations arctiques et d’appuyer la Stratégie pour le Nord du Canada, une initiative pangouvernementale.

« L’opération Nanook représente une occasion importante pour les membres des Forces canadiennes d’approfondir leurs compétences et leurs capacités croissantes dans le Nord afin de pouvoir réagir à des situations de sécurité uniques dans de nouveaux emplacements et dans des conditions difficiles », a expliqué le ministre de la Défense Peter MacKay.

Au début de 2011, les décideurs du ministère et des Forces canadiennes avaient convenu que la version 2012 de Nanook, serait un peu plus complexe. En effet, la particularité de cette année est que l’opération n’a plus lieu exclusivement dans le Nunavut, mais aussi dans l’arctique de l’Ouest.

«Il y a environ un an et demi, il y a eu un choix délibéré que, pour 2012, les Forces canadiennes voulaient rendre l’opération plus complexe», a déclaré le lieutenant-colonel Glen MacNeil, chef adjoint des opérations du personnel et des plans avec la Force opérationnelle interarmées du Nord. « Nous allons le faire de plusieurs manières et l’une de ces manières, c’est que nous allons la mener en plusieurs endroits dans le Nord. »

Ainsi, la portion ouest de Nanook 2012 se déroulera dans les régions de Tsiigehtchic et Inuvik, dans les Territoires-du-Nord-Ouest.

C’est parce qu’elle est organisée sur plusieurs secteurs (Nord, Ouest et Atlantique) que l’Opération Nanook 2012 est chapeautée par le Commandement Canada.

Pour le Brigadier-général Guy Hamel, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord), toutes les opérations dans le Grand Nord sont de type expéditionnaire, et celle-ci ne fait pas exception. « On les envoie sur place [les soldats], mais il faut aussi les loger, les nourrir, s’occuper des déchets,… c’est tout un challenge. »

La préparation d’une opération comme Nanook demande beaucoup de flexibilité, de temps et… de patience. Pour Nanook 2012, la préparation a ainsi commencé il y a un an. Plusieurs rencontres ont eu lieu avec les autorités municipales et territoriales.

Une fois le lieu choisi, de trois à six visites sont effectuées par une équipe de reconnaissance et quelques semaines avant le déclenchement de l’opération, un officier de liaison reste sur place pour faire le lien avec les communautés locales.

« Nous avons aussi des Rangers sur place, qui sont les clés de la communauté », indique le brigadier-général Hamel. Originaires de la communauté, les Rangers comprennent à la fois les enjeux pour les militaires, mais aussi l’importance de respecter les cultures et croyances locales.

Plusieurs scénarios sont prévus durant le mois d’août, dont la recherche et sauvetage et une histoire d’un ferry qui rencontrerait un problème en cours de route…

Si l’argument de l’invasion du Nord par une force étrangère est souvent mis en avant, ce n’est pas comme cela que les choses se passent sur place. Le Brigadier-général Hamel précise ainsi que les opérations comme Nanook ou Nunalivut permettent de renforcer les liens avec les communautés.

Même si Nanook 2012 ne fait que commencer, Nanook 2013 est déjà dans la tête des décideurs, et 45eNord peut déjà vous dire que l’opération aura lieu simultanément dans deux nouveaux secteurs du Canada.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.