Thomas Lawson, nouveau chef d’état-major de la Défense

0

Après des mois de rumeurs, la nouvelle est finalement tombée ce lundi 27 en matinée. Le lieutenant-général Thomas Lawson remplacera Walter Natynczyk au poste de chef d’état-major de la Défense et sera promu au rang de général.

Dans un communiqué, le premier ministre Stephen Harper a déclaré que « le lieutenant-général Lawson est le parfait leader pour les Forces armées canadiennes et qu’il apportera une vision claire et des valeurs fortes dans son nouveau rôle. Son expérience, ses capacités dans la constitution d’une équipe et son approche collaborative aideront les Forces armées canadiennes à se positionner pour l’avenir ».

S’exprimant lors d’une conférence de presse au Parlement, à Ottawa, M. Lawson a déclaré être « honoré » d’avoir été choisi et est « ravi » de prendre la tête d’une organisation, au sein de laquelle il dit avoir grandit.

Il a également déclaré que ses priorités seront d’assurer que les Forces canadiennes disposent de la formation et de l’équipement dont ils ont besoin, de s’occuper des soldats blessés et de fournir les meilleurs conseils possibles au gouvernement.

Parcours fulgurant

En neuf ans, Thomas J. Lawson sera passé du rang de colonel à général. Il occupait précédemment le poste de Commandant adjoint du Commandement de la Défense Aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) à Peterson au Colorado, depuis 2011.

Chaque année, le NORAD suit l’activité du Père Noël. Ici, un message du commandant et commandant adjoint du NORAD.

Il est diplômé du Collège Militaire Royal du Canada en 1979 avec un baccalauréat en génie électrique.

En 1991, le lieutenant-général Lawson a complété son cours de CF-18 Hornet à Cold Lake et est ensuite retourné à Baden, où il devint pilote pour les opérations du 421ième et 431ième Escadron.

Promu colonel en 2003, le lieutenant-général Lawson occupa divers postes au sein de la Force aérienne avant de se joindre à l’équipe de transformation des Forces canadiennes en 2005 et de diriger la mise sur pied de l’État-major interarmées stratégiques. En 2006, il est affecté à la 8ième Escadre en tant que commandant de la base de Trenton pendant un an avant d’être promu brigadier-général en mai 2007 et nommé commandant du Collège Militaire Royal.

Le général Walter « Walt » Natynczyk avait été nommé chef d’état-major de la Défense en 2008.

Depuis quelques semaines, la rumeur se faisait pressante pour la nomination d’Andrew Leslie, ancien commandant de l’armée et auteur d’un cinglant rapport sur le fonctionnement interne de la Défense.

Quand, alors qu’il nous accordait une entrevue, 45eNord lui a appris la nomination de Lawson, le député libéral de Bourassa, Denis Coderre, a plutôt déclaré qu’Andrew Leslie était quelqu’un de respecté, parfaitement bilingue. « Il aurait pu faire la job ». On se rappelle que, nommé par Stéphane Dion en 2007, M. Coderre avait été critique de son parti en matière de Défense.

Sur Twitter, Philippe Lagassé, expert en matière de Défense à l’Université d’Ottawa, a écrit: « Free advice to Harper govt: in his first speech as CDS, Lawson should stress that while he favours 5th gen fighter, Cabinet gets to decide. Best to just admit that the new CDS was a strong advocate of the F-35 rather than pretend that he wasnt or some such thing. »

En entrevue, M. Lagassé reconnaît qu’il a « énormément d’expérience », mais que cela reste un « choix très conservateur ». M. Lagassé, rappelle que Thomas Lawson a toujours été un chaud partisan du F-35, mais qu’il a désormais « changé de ton » car « son rôle c’est de donner des conseils au gouvernement « .

Dans un communiqué, le gouverneur-général David Johnston écrit: « En ma qualité de commandant en chef du Canada, je tiens à féliciter le lieutenant-général Thomas J. Lawson pour sa nomination au poste de chef d’état-major de la Défense des Forces canadiennes.

Le lieutenant-général Lawson a connu une longue et illustre carrière au sein des Forces et continue de faire jaillir l’honneur sur le Canada dans ses fonctions actuelles de commandant adjoint du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD). J’ai la certitude qu’il sera une source d’inspiration pour nos troupes, en sol canadien et à l’étranger. Il me tarde de travailler avec lui au cours des prochaines années. »

La cérémonie de changement de commandement aura lieu au cours des prochaines semaines.

 

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER

Les commentaires sont fermés.