Vigilant Eagle: les russes et l’Amérique unis contre le terrorisme

0
Deux chasseurs F-22 dans le ciel de l’Alaska lors de l’exercice Vigilant Eagle 2010 (Photo: US Army, Major Mike Humphreys)

L’Armée de l’Air de la Fédération de Russie et le North American Aerospace Defense Command (NORAD) effectueront le troisième exercice conjoint de défense aérienne Vigilant Eagle de leur histoire du 27 au 29 août.

Vigilant Eagle, une initiative des États-Unis, vise, à transformer la relation et à améliorer la coopération avec les Russes.

Il a été autorisé en vertu d’un accord de coopération militaire signé par le président de la Fédération de Russie et le président des  États-Unis.

Sont impliqués dans l’exercice l’Armée de l’Air russe, les Forces canadiennes, l’Aviation américaine et, bien sûr, le personnel des centres de commandement en Russie et aux États-Unis.

Le scénario de l’exercice

Lors de cet exercice, on simulera deux vols internationaux: un en provenance de l’Alaska et volant dans l’espace aérien russe, puis, un autre, venant cette fois de Russie et volant dans l’espace aérien des États-Unis. La prémisse est que des terroristes se sont emparées de l’avion commercial. Dans ce scénario, l’avion ne répond pas aux appels. Le scénario de l’exercice crée ainsi une situation qui exige à la fois la coopération de la Russie et de la Force aérienne du NORAD pour envoyer des avions de combat et pour enquêter et suivre l’avion L’exercice portera donc sur la coopération entre avions de chasse des nations participantes.

Des exercices de ce genre continueront à favoriser le développement de la coopération entre la Russie et la Force aérienne du NORAD dans la prévention d’éventuelles menaces de terrorisme aérien.

Voir le communiqué de l’Aviation royale canadienne >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.