100 millions $ en sous-traitance au Ministère de la Défense ?

1
Avec les coupes budgétaires annoncés au printemps dernier, le ministère de la Défense tente de poursuivre ses activités « normalement » (Photo: MDN)

Le ministère de la Défense prévoirait accorder un contrat de 100 millions de dollars à une entreprise privée pour réaliser du travail réalisé autrefois par… des employés de la Défense venant d’être tout juste mis à pied.

Si ce sont près de 1 100 employés de la Défense qui ont recu une lettre les avisant de la suppression de leurs postes à cause des coupures budgétaires, ils sont 190 à être concernés dans l’ouest du pays.

Le gouvernement de Stephen Harper envisage de fermer plusieurs unités de soutien militaire (à Chilliwack, en Colombie-Britannique, et Calgary, en Alberta). Ces fermetures ont « sévèrement limité la capacité à entretenir l’infrastructure qui est actuellement soutenue par ces unités », note le brigadier-général Juneau, commandant du secteur de l’ouest de la force terrestre (arrivé le 27 juin 2012).

Le ministère de la Défense chercherait donc à combler le vide et le processus avancerait tellement bien que le ministère envisage de signer un contrat d’ici décembre de cette année  afin que les nouveaux travailleurs commencent au printemps 2013.

L’Union des employés de la Défense nationale soutien qu’une entreprise sera engagée afin d’assurer l’entretien en sous-traitance des infrastructures militaires de l’ouest canadien entre 2013 et 2018. Un contrat de 100 millions $ qui ne réduirait en rien les dépenses de l’État, estime le syndicat.

« La mesure du gouvernement visait à épargner de l’argent. Alors, comment épargne-t-on de l’argent quand on sabre des postes un jour et on se tourne de bord l’autre jour pour dépenser 100 millions pour engager une compagnie qui fera le même boulot? », s’exclame John MacLennan, président du syndicat qui représente quelque 19 000 travailleurs, ajoutant qu’il en coûterait de 80 000 $ à 90 000 $ de plus par année et par base militaire. M. MacLennan avait d’ailleurs écrit à MacKay en juillet dernier.

À noter que ce sont nos confrères du Ottawa Citizen qui ont appris la nouvelle au président du syndicat. M. MacLennan appréciera…

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

DiscussionUn commentaire

  1. Thanks so much for sharing this excellent info! I’m seeking forward to see much more posts! ebfekckkagfa