Année record pour les ventes militaires américaines à l’étranger

0

Les ventes militaires étrangères des États-Unis sont en croissance très rapide. « Elles sont maintenant de 65 milliards de dollars et vont probablement monter encore plus haut avant la fin de cet exercice (2012) », a expliqué au public le directeur adjoint de l’Agence américaine de coopération pour la Défense et la Sécurité, Richard Genaille, le 5 septembre à la conférence 2012 de la « Communauté de la Défense » (ComDef 2012).

L’Agence de coopération pour la Défense et la Sécurité, la DSCA, est l’organisme central qui coordonne les programmes mondiaux de coopération de sécurité, le financement et les efforts de tous les intervenants (État-major interarmées, Département d’État, les services et l’industrie américaine, etc.). La DSCA est responsable de la politique, des processus, de la formation et de la gestion financière nécessaire à l’exécution des programmes de coopération sur la sécurité au sein du ministère américain de la Défense.

Presque toutes les nations de la Terre achètent maintenant des armes américaines, à l’exception d’une poignée de pays comme la Chine. Cette année record 2012 a été rendu possible notamment par les ventes exceptionnelles à l’Arabie saoudite – 29,4 milliards de dollars US pour les Boeing F-15 – et le Japon – 10 milliards de dollars US pour les F-35 Joint Strike Fighters  de Lockheed Martin.

Lire l’article (en anglais) sur AOL Defense >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.