BAE Systems et EADS envisagent de fusionner

0
BAE Systems et EADS ont annoncé être en discussions en vue d’un rapprochement (Photo: EADS)

BAE Systems, le groupe d’aéronautique et de défense britannique et son concurrent européen EADS ont indiqué, mercredi,  discuter d’une « possible » fusion, ce qui créerait un géant du secteur comparable à l’américain Boeing.

D’abord information de l’agence Bloomberg, c’est deux communiqués – un de BAE Systems et un autre d’EADS, qui ont mis fin aux rumeurs. Selon ces informations, les discussions seraient à un stade avancé, mais un échec serait encore possible.

Selon les discussions en cours, le nouvel ensemble serait détenu à 60% par les actionnaires d’EADS et à 40% par ceux de BAE.

En cas de succès, EADS prévoit de verser 200 millions de livres (314 millions $) de dividende exceptionnel à ses actionnaires. « Pour mieux aligner les politiques de paiement de dividende […], il a été décidé qu’EADS paierait 200 millions de livres à ses actionnaires » précise le communiqué de BAE.

La fusion entre les deux groupes reste toutefois suspendu au feu vert d’un « certain nombre » d’autorités gouvernementales et de la concurrence. EADS et BAE se donnent jusqu’au 10 octobre pour annoncer une transaction ou y renoncer.

Si un accord est trouvé avec ces autorités, « l’accord de fusion devrait être conclu en un peu moins d’un an », indique une source proche du groupe.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.