Cyberespionnage: pour 1 trillion de dollars de secrets volés par la Chine

0

Le général américain Keith Alexander, directeur de l’Agence de sécurité nationale et du Cyber Command aux États-Unis, a estimé la valeur des vols perpétrés par la Chine grâce au cyberespionnage à 1 trillion, soit 1 000 milliards de dollars US. Alors que la Chine n’est pas le seul pays à se livrer à cette pratique, elle semble être le seul pays à s’y livrer avec un pareil sans-gêne et de façon aussi  systématique.

Les États-Unis sont en train de  « perdre la guerre du cyber-espionnage » contre la Chine, la Russie et d’autres pays mais,  même face à une menace aussi grave, ils  n’arrivent pas à s’entendre sur la façon de se  protéger, a déclaré Mike Rogers, le président du Comité sur le renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis, dans un discours à l’Intelligence and Security Alliance.

« La Chine investit massivement dans la technologie du cyberespionnage », a fait aussi remarquer Mike Rogers, et l’impact de cet investissement se fait sentir non seulement dans le domaine économique, mais aussi celui de la planification et des opérations militaires.

Lire l’article dans AOL Defense >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.