EXCLUSIF | Forces canadiennes et médias sociaux: « je t’aime, moi non plus »?

0
Si la plupart des unités, bataillons, régiments ou bases sont présents, les Forces canadiennes n’ont pas encore de page Facebook ou de compte YouTube. Une nécessité?

Depuis 2009, le ministère de la Défense réalise une enquête afin de savoir ce que pensent les Canadiens et les Canadiennes à propos des Forces canadiennes. 45eNord.ca s’est procuré le rapport final de la société Phoenix Strategic Perspective.

Lors de son enquête pour le compte du ministère de la Défense, la société de recherche a notamment mis en relief l’utilisation des médias sociaux par les Forces canadiennes.

Durant les séances de groupes de discussion qui ont eu lieu à Montréal, Moncton, Ste Catherines, Calgary et Vancouver, les participants plus jeunes se sont révélés beaucoup plus susceptibles de recourir aux médias sociaux et d’affirmer le faire souvent.

Si Facebook et YouTube sont populaires auprès des jeunes et des moins jeunes, Twitter ne l’est que pour les jeunes. À noter toutefois que les utilisateurs de Twitter ont tendance à être des utilisateurs réguliers.

Bien que plusieurs participants des séances de discussion, utilisent les médias sociaux pour communiquer avec différents types d’organisations, « pratiquement personne ne suit ou ne consulte l’un ou l’autre des comptes de médias sociaux du gouvernement du Canada. Dans les faits, un(e) participant(e) seulement dit avoir communiqué avec le gouvernement du Canada au moyen d’un média social. Cette personne a consulté des vidéos et des fils Twitter de Parcs Canada, dont elle a réacheminé des éléments pertinents ou intéressants. », indique le rapport.

Les jeunes participants aux groupes de discussion ont indiqué être susceptibles de consulter une éventuelle page Facebook des Forces canadiennes. À l’inverse, les participants plus âgés disent préférer consulter un site Web classique.

Pour tous, la page Facebook devrait toutefois adopter une orientation plus personnelle qu’organisationnelle (suivre l’histoire d’un membre des FC vivant dans leur communauté, avoir des vidéos accompagnant les récits de soldats ou que le contenu se fasse exclusivement par une présentation vidéo, à la manière d’un blogue vidéo.

Une grande majorité des participants chercherait à visionner des vidéos des Forces canadiennes si les Forces avaient un compte YouTube. Il y aurait cependant de nombreuses réserves.

« La plupart des participants qui visionneraient des vidéos des FC en ligne disent qu’ils s’intéresseraient à des vidéos de nature personnelle, qui documenteraient le quotidien d’un soldat, par exemple. Ils s’intéresseraient aussi à des vidéos présentant le point de vue d’un soldat au sujet des diverses activités des FC au pays ou à l’étranger. »

Enfin, l’idée voulant que les Forces canadiennes utilisent les médias sociaux pour informer les Canadiens durant des situations d’urgence a inspiré aux participants diverses réactions.

Il ressort ainsi que les médias sociaux pourraient constituer une méthode parmi plusieurs pour les communications d’information au sujet d’interventions d’urgence. Les participants signalent que la radio et la télévision seraient les moyens les plus rapides et les plus efficaces de communiquer de l’information pendant les situations d’urgence.

En réaction aux résultats de ce sondage, une porte-parole du Ministère de la Défense nous a écrit:

Le MND et les FC utilisent une trentaine de chaînes sur les média sociaux. Chacune de ces chaînes est développée par plusieurs entités au sein de l’organisation et sert à informer les différents publics cibles sur les sujets qui les concerne et les intéresse. Par exemple, des vidéos de recrutement sont régulièrement mises en ligne sur YouTube et ceux qui les visionnent sont dirigés vers le site Web de recrutement (FORCES.CA). Cette chaîne a pour but d’informer, par le biais de vidéos, les recrues potentielles sur les différents emplois offerts au sein des FC.

La Marine royale canadienne (MRC) fait également usage des medias sociaux de façon régulière depuis plus d’un an. La MRC communique de l’information et des images principalement par le biais de Twitter et de Youtube. Tous les communiqués officiels sont retransmis par le biais des médias sociaux, et plusieurs autres nouvelles de moindre envergure y sont aussi communiquées (promotions individuelles, activités d’entraînement en mer etc).

Le MDN et les FC explorent continuellement de nouvelles stratégies de communications incluant d’autres types de médias sociaux.

Voici quelques liens pour suivre les Forces canadiennes et certaines unités sur les réseaux sociaux:

Twitter: Ministère de la Défense et Forces canadiennes ; Marine royale canadienne ; Armée canadienne ; Secteur du Québec de la Force terrestre ; Commandement de la force expéditionnaire du Canada ; Réserve navale ; Forces maritimes du Pacifique ; Forces maritimes de l’Atlantique ; Anciens Combattants Canada ;

Facebook: Aviation royale canadienne ; Secteur du Québec de la Force terrestre ; Réserve navale ; Forces maritimes du Pacifique ; Forces maritimes de l’Atlantique34e Groupe-brigade du Canada ; 35e Groupe-brigade du Canada ; 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada ; Anciens Combattants Canada

Application iPad, iPhone: Ministère de la Défense et Forces canadiennes

 

À noter que ces résultats sont issus de plusieurs séances de discussion et non d’enquête téléphonique.

Dix séances de discussion se sont déroulées dans cinq villes, d’un bout à l’autre du pays: Moncton, Montréal, St. Catharines, Calgary et Vancouver. Dans chaque ville, un groupe de discussion réunissait des participants plus jeunes (de 18 à 34 ans) et l’autre, des participants plus âgés (35 à 65 ans).

Demain, vendredi 7 septembre sur 45eNord.ca, suite de l’enquête avec un volet sur le rôle des Forces canadiennes au Canada et à l’étranger.

À lire aussi:

La guerre de 1812 méconnue des Canadiens malgré les investissements du gouvernement Harper >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.