Honneurs de guerre de 1812

0
Commémoration de la guerre de 1812 (Photo : Gouvernement du Canada)
Commémoration de la guerre de 1812 (Photo : Gouvernement du Canada)

De nombreuses unités des Forces canadiennes seront appelées à perpétuer la tradition d’unités historiques ayant combattu durant la guerre de 1812. Ces unités hériteront donc des honneurs de guerre qu’ont reçus ces unités à la suite de leurs engagements au cours de la guerre de 1812. Signe de l’importance que le gouvernement accorde à ce conflit dans l’Histoire canadienne, c’est le premier ministre Stephen Harper qui a fait cette annonce le 14 septembre 2012.

De St-Paul de l’Île aux Noix (Qc), qui abrite le Fort Lennox, construit par les Britanniques pour repousser toute tentative d’invasion américaine, le premier ministre a déclaré: « La victoire du Canada à la guerre de 1812 a été déterminante dans l’évolution de notre grand pays », a déclaré le premier ministre Harper.

Le ministre de la Défense Peter MacKay, qui était quant à lui à Fort York près de Toronto (Ontario) pour cette annonce, a déclaré pour sa part « Notre gouvernement a la volonté de soutenir les hommes et femmes en uniforme et de commémorer la tradition militaire du Canada. Je suis ravi d’être ici pour rendre hommage aux régiments et aux soldats dont les gestes décisifs posés tout au long de la guerre de 1812 ont contribué à protéger le Canada et lui ont permis d’émerger à titre de nation libre et indépendante au sein de l’Amérique du Nord. »

Les régiments actuels de l’Armée canadienne qui perpétuent la tradition des unités historiques ayant combattu lors de six engagements et campagnes névralgiques pour la défense du Canada durant la guerre de 1812 se verront attribuer les honneurs de guerre suivants : « DETROIT », « QUEENSTON », « MAUMEE », « NIAGARA », « CHÂTEAUGUAY » et « CRYSLER’S FARM ».

Par ailleurs, le gouverneur général David Johnston a récemment autorisé la création d’une décoration d’opération à blasonner et d’une distinction honorifique à afficher sur les attributs des unités, toutes deux portant l’inscription « DÉFENSE DU CANADA  – 1812-1815 – DEFENCE OF CANADA ». Ces nouveaux honneurs d’unité seront décernés aux unités canadiennes historiques qui ont pris part à un engagements lors de la guerre de 1812 et qui verront leur tradition perpétuée par les unités actuellement en service de l’Armée canadienne, qui pourront arborer cette décoration d’opération sur leur drapeau régimentaire.

Bataille de Châteauguay et de la Ferme Crysler

Ici, le 14 septembre 2012, les régiments suivants ont reçu l’honneur de guerre CHÂTEAUGUAY en hommage aux combattants de 1813 :

  • Royal 22e Régiment (unité de perpétuation des Chasseurs, Division de Beauharnois (1812-1815) et Division de Boucherville (1812-1815) pour commémorer le service de la Canadian Regiment of Fencible Infantry ;
  •  The Canadian Grenadier Guards (unité de perpétuation du 2e bataillon, milice d’élite et du 1er bataillon d’infanterie légère de la milice);
  •  The Black Watch (Royal Highland Regiment) of Canada (unité de perpétuation du 5e bataillon, milice d’élite);
  •  Les Voltigeurs de Québec (unité de perpétuation du Provincial Corps of Light Infantry (Voltigeurs canadiens)).
  •  Les Fusiliers du St-Laurent (unité de perpétuation du 4e bataillon, milice d’élite);
  •  Le Régiment de la Chaudière (unité de perpétuation du 1er bataillon, milice de perpétuation).

Et les régiments suivants ont reçu l’honneur de bataille FERME CRYSLER :

  •  Royal 22e Régiment (pour commémorer le service du Canadian Regiment of Fencible Infantry);
  •  Stormont, Dundas and Glengarry Highlanders (unité de perpétuation du 1er régiment de la milice de Dundas (1812-1815)).
  •  Les Voltigeurs de Québec (unité de perpétuation du Provincial Corps of Light Infantry (Voltigeurs canadiens));

Menée le 26 octobre 1813, le long de la rivière Châteauguay, près de Montréal, la célèbre bataille de Châteauguay s’est révélée la plus importante de l’histoire canadienne. Face à une armée américaine presque dix fois plus nombreuse, un petit groupe de soldats uniquement canadiens a empêché l’envahisseur d’attaquer Montréal. « Les héros de Châteauguay » ont ainsi obtenu une notoriété immédiate partout dans la province.

En outre, le 11 novembre 1813, au cours de la même avancée sur deux fronts vers Montréal, qui avait donné lieu à la bataille de Châteauguay, une deuxième armée américaine a débarqué près d’où se trouve actuellement Morrisburg, en Ontario. Lors de la bataille de la ferme Crysler, les Britanniques moins nombreux (y compris le Canadian Regiment of Fencible Infantry),  aidés par trois compagnies des Voltigeurs canadiens de Québec, d’une troupe des Provincial Light Dragoons et de trente alliés des Premières Nations ont repoussé plusieurs assauts américains.

À lire aussi:

La guerre de 1812 méconnue des Canadiens malgré les investissements du gouvernement Harper >>

Victoire de la bataille de Détroit en 1812: hommage à l’Armée canadienne >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.