Îles Senkaku: après les navires chinois, voici les navires taïwanais

0

Des garde-côtes japonais viennent d’annoncer qu’une dizaine de bateaux de pêche et six navires de la garde-côtière taïwanaise sont entrés tôt mardi matin dans les eaux territoriales japonaises, au large des îles Senkaku revendiquées par Taïwan ainsi que par la Chine.

Toujours selon les garde-côtes du Japon, plusieurs des navires transportent des troupes d’élite armées.

L’agence de presse japonaise Jiji rapporte que les bateaux de pêche arborent des drapeaux et des banderoles, dont l’une proclame Nous jurons de défendre les Diaoyutai (nom taïwanais des îles Senkaku).

Dès que les navires de Taïwan ont pénétré dans les eaux territoriales japonaises, les garde-côtes japonais les ont prévenu de ne pas aller plus loin. Mais un garde-côte taïwanais a répondu par radio: « Ce sont les eaux de la République de Chine (nom officiel de Taïwan) et nous sommes ici de plein droit. »

Outre ces navires, plusieurs autres navires chinois naviguaient non loin de là, à la limite des eaux territoriales japonaises.

La flottille taïwanaise verra ses rangs grossir dans les prochains jours. Près d’une centaine de bateaux ont quitté Taïwan mardi matin.

Le Japon a envoyé en début de semaine à Pékin son vice-ministre des Affaires étrangères, Chikao Kawai.

À lire aussi:

Des navires chinois pénètrent dans les eaux territoriales japonaises >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.