Le ministre Valcourt souligne les succès en matière de renouvellement des capacités aérospatiales

0

S’adressant à un groupe de chefs d’entreprises du secteur de l’aérospatial à l’occasion de Sommet Chaîne mondiale d’approvisionnement – aérospatiale, le ministre associé de la Défense du Canada, Bernard Valcourt, a souligné l’importance des industries – et notamment québécoises – œuvrant dans les domaines de l’aérospatiale et de la Défense pour l’économie canadienne.

En 2011, dans la seule région du Grand Montréal ce sont près de 210 entreprises aéronautiques qui ont réalisé des ventes pour 12 milliard $ et ont employé plus de 42 000 personnes. « Mais les firmes canadiennes sont également bien intégrées dans les chaines d’approvisionnement mondiales. Il ne fait aucun doute que cela est attribuable aux politiques de libre-échange de notre gouvernement, à notre politique de faible taux d’impositions des sociétés… », a souligné le ministre Valcourt.

« Dans l’ensemble, quelques soixante projets d’acquisition majeurs ont été mis en œuvre par le gouvernement du Canada, contribuant ainsi à injecter plus de 22 milliards de dollars dans l’économie des régions de partout au pays, a poursuivi le ministre Valcourt. C’est véritablement cette coalition public-privé de premier ordre à l’échelle du Canada qui fait de notre pays un chef de file sur la scène internationale en matière de technologie aérospatiale. »

Les récents programmes d’acquisition des Forces canadiennes ont tous connus des problèmes. Que ce soit du retard dans la livraison des hélicoptères maritimes, l’achat de quatre sous-marins d’occasion, le retard dans l’acquisition d’un nouvel avion de recherche et de sauvetage, et, bien sûr, l’affaire du F-35 qui a fait l’objet d’un rapport percutant par le vérificateur général au printemps dernier, accusant le gouvernement d’avoir gravement sous-estimé les coûts du programme.

Après une longue série de déboires, le ministre Valcourt a donc profité de l’occasion pour souligner les succès depuis 2006 du gouvernement en matière de renouvellement de ses capacités aérospatiales: la livraison des avions de transport stratégique CC-17 à temps et en respectant le budget établi, l’acquisition urgente des hélicoptères Chinook de modèle D destinés à être utilisés en Afghanistan, la modernisation des chasseurs à réaction CF-18 plus tôt que prévu et à un coût inférieur au budget prévu et l’acquisition réussie des nouveaux avions de transport Hercules de modèle J.

La deuxième édition du Sommet, réunissant des acteurs de l’industrie aérospatiale canadienne et américaine, tels la montréalaise CAE ou l’américaine Lockheed Martin, s’est déroulé au Centre des congrès de Montréal les 27 et 28 septembre.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.