Les militaires de la FO 4-12 prêts à partir en Afghanistan (PHOTOS/VIDÉO)

0

Derrière chaque grand homme, il y a une femme, dit l’adage.

Derrière chaque soldat, il y a une grande famille.

Alors que les militaires de la Force opérationnelle 4-12 s’apprêtent à se déployer en Afghanistan (la parade de départ aura lieu prochainement, mais pour des raisons de sécurité opérationnelle nous ne pouvons en dire plus), une cérémonie de fin d’entraînement et de prédéploiement s’est déroulé sur la base de Valcartier, vendredi soir.

Dernière ligne droite pour les soldats et les familles, ils ne leur restent que quelques semaines pour profiter de moments en famille avant de s’envoler vers l’Afghanistan.

Engagé jeune dans les Forces canadiennes, le capitaine Mathieu Villeneuve effectuera son premier déploiement à l’étranger. Pour sa famille, ce sera aussi la première qu’ils auront encore plus à s’inquiéter. « On ne sait jamais ce qui va arriver, alors on se sent tout simplement parents », nous dit le père.

Même s’il a 47 ans, ce sera aussi le premier déploiement pour l’adjudant Pascal Germain. « Bien sûr je suis inquiète, nous dit sa mère, il me rassure et me dit que tout va bien aller, mais je reste une mère, sa mère. » Pour son beau-père, le fait de venir à Valcartier et de voir cette cérémonie lui rappelle son passé de jeune cadets. »

Les militaires qui viennent donc de terminer un entraînement de plusieurs mois, seront déployés en Afghanistan dans quelques semaines. Ils remplaceront 950 de leurs collègues qui achèvent un déploiement de près de huit mois. Ils auront pour mission de former des instructeurs afghans, qui a leur tour formeront les policiers et militaires afghans. La FO 4-12 sera répartie dans une dizaine de camps, dont la grande majorité se trouvent dans la capitale, Kaboul.

Les familles peuvent en partie se rassurer car les 850 militaires de la FO 4-12 n’auront pas à combattre les talibans dans les montagnes.

Présidée par le Brigadier-général Richard Giguère, commandant du Secteur du Québec de la Force Terrestre et de la Force opérationnelle interarmées (Est), la cérémonie à Valcartier a donc rassemblé les quelques 850 militaires de la FO 4-12 et leurs familles.

Parade dans le gymnase de la base, bénédiction par un « padre » et plusieurs discours de dignitaires auront marqué la soirée. Plusieurs personnalités politique ont également remis le drapeau de leur ville afin qu’il flotte dans les camps canadiens à Kaboul.

En interview, le brigadier-général Richard Giguère a indiqué que bien que 50 % des soldats effectueront leur premier déploiement « tous ont eu le même entrainement ». Qu’il s’agisse d’une jeune déployé ou d’un soldat qui en est à sa sixième mission, tous auront recu la même formation, les mêmes cours.

« Après plusieurs mois d’entrainement, nos troupes sont prêtes et enthousiastes de débuter le déploiement et enfin commencer à accomplir leur mission sur le terrain », a mentionné le colonel Roch Pelletier, commandant de la Force opérationnelle 4-12.

En attendant le départ prochain des militaires, ceux-ci peuvent désormais souffler un peu et profiter de moments en famille, avant de s’envoler en Afghanistan former de futurs collègues.

À lire aussi:

Les soldats de la FO 4-12 s’entraînent dur avant leur départ pour Kaboul >>

Les Alouettes de Montréal accueillent Valcartier >>

Le secrétaire général de l’OTAN veut que le Canada prolonge sa mission en Afghanistan >>

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.