Les us et coutumes du soldat étranger expliqués aux soldats afghans

0

Pour tenter de remédier aux problèmes d’incompréhension entre les militaires afghans et leurs homologues de la coalition, l’armée afghane a rédigé un guide de 28 pages imprimé à 5.000 exemplaires : « Une brochure pour comprendre la culture des forces de la coalition ».

Quelques 45 militaires de la FIAS (Force internationale d’assistance et de sécurité) ont été tués en 2012 par des policiers ou des soldats afghans avec qui ils travaillaient, ce qui complique singulièrement la mission de l’Otan d’entraîner l’armée et la police locales. Dans un quart de ces cas, affirme le  lieutenant-général James Terry, chef adjoint du commandement de la FIAS, les motivations de ces meurtres sont « personnelles » ou  « culturelles ».

Les impairs culturels des soldats occidentaux auraient donc parfois des conséquences tragiques. Nos soldats canadiens, à tire d’exemple, sont sensibilisés avant leur déploiement aux différences culturelles entre nous et les Afghans. De plus, l’Armée canadienne a recours à des « médiateurs culturels ». Avec cette brochure, c’est maintenant aux Afghans de faire eux aussi un effort pour comprendre leurs homologues occidentaux.

Lire l’article de l’AFP sur MSN >>

Voir aussi:

«La coalition arrête la formation de recrues afghanes pour revérifier leurs antécédents» >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.