Manoeuvres maritimes de l’OTAN près de Toulon en France

0
Le porte-avion français Charles De Gaulle (Photo: Marine française)

Près de 25 bâtiments de guerre sont au large de Toulon, dans le sud-est de la France dans le cadre de l’exercice Noble Mariner.

Cet exercice, qui durera jusqu’au 7 octobre, s’inscrit dans le cycle de préparation de la force de réaction rapide de l’OTAN (Nato Response Force – NRF), qui permettra à la France d’être certifier comme ayant la capacité à exercer le commandement de la composante maritime de la NRF.

Elle doit d’ailleurs en prendre le commandement dès le 1er janvier 2013 pour une durée d’un an. Le vice-amiral Philippe Coindreau, commandant de la Force aéromaritime de réaction rapide francaise, sera à la tête de l’état-major de force, mais en attendant, il conduit l’exercice Noble Mariner à bord du navire Tonnerre.

La flotte regroupe 25 bâtiments de 10 nations, 7 hélicoptères et 3 avions de patrouille maritime. Pour les besoins de l’exercice, l’Armée de l’Air de France n’est pas en reste puisqu’il y aura également 11 Super Etendard Modernisé, 8 Rafale et 2 Hawkeye du porte-avions Charles de Gaulle, 4 Mirage 2000, ainsi qu’un Awacs.

Organisée comme une force expéditionnaire, la Task Force 445 (nom OTAN donné à la flotte) pratiquera un scénario de crise: la flotte devra apporter du soutien militaire à un de ses membres qui est confronté à un autre pays voisin, hostile.

La Marine indique dans un communiqué que « cette manœuvre de haut niveau, qui met en œuvre de façon réaliste les structures de commandement, de contrôle et de communication des unités militaires de l’Otan, permet aux nations membres et partenaires de développer leur interopérabilité et leur coopération opérationnelles ».

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.