Recherche et développement en sécurité publique : appels de propositions

0
La technologie au service de la sécurité (Photo : 45enord)
La technologie au service de la sécurité (Photo : 45enord)

Le gouvernement du Canada a annoncé le 5 septembre le  premier appel de propositions pour de projets dans le domaine de sciences et technologies (S & T) innovatrices. Ottawa sollicite ainsi des propositions dans le cadre du « Programme canadien pour la sûreté et la sécurité » (PCSS). Ce programme est mené par RDDC, l’agence relevant du ministère de la Défense et qui a pour mission de  fournir le savoir-faire et les technologies requises pour la défense et la sécurité.

« Cet investissement témoigne de la contribution de notre gouvernement au développement de capacités scientifiques et technologiques qui permettent de prévenir les crises et de nous préparer à intervenir en cas d’incident et de rétablir la situation par la suite », a déclaré le ministre de la Défense Peter MacKay. « Grâce au programme canadien pour la sûreté et la sécurité, le Canada sera en mesure de minimiser les conséquences des catastrophes sur la vie des Canadiens. », a-t-il ajouté.

« Cet appel de propositions fait partie de l’investissement dans le PCSS afin que la population canadienne et ses institutions présentent une plus forte résilience aux menaces internationales et nationales à la sécurité et la sûreté publiques.  » précise le communiqué qui accompagne cette annonce.

Pour le présent appel de propositions, jusqu’à 15 millions de dollars seront accessibles à compter du 1er avril 2013 pour de nouveaux projets dans le cadre du PCSS. L’appel de propositions sera ouvert le 5 septembre 2012 et prendra fin le 5 décembre 2012. Les projets sélectionnés seront annoncés en mars 2013.

 

À lire aussi :

MacKay annonce un nouveau programme pour « accroître la sécurité nationale » >>

Nouvelliste et reporter à CKCV Québec et directeur de l’information à CFLS Lévis, dans les années 70, Jacques N. Godbout a aussi travaillé sur le terrain pour divers instituts de sondage. Intervieweur, animateur et recruteur, il a participé à plusieurs projets de recherche qualitative.

Les commentaires sont fermés.