Les soldats de la FO 4-12 s’entraînent dur avant leur départ pour Kaboul (PHOTOS/VIDÉO)

0

Prochainement déployés en Afghanistan dans le cadre de la mission de formation des forces armées afghanes, 850 soldats de la Force opérationnelle 4-12 terminent leur entrainement sur la base de Valcartier (Québec).

« En ce moment il y a un bataillon qui vient de Gagetown, au Nouveau-Brunswick, et en novembre on a un groupe de soldats du Québec qui vont se déployer à leur tour pour une mission de mentorat, d’instruction auprès des forces de sécurité afghanes », nous expliquait, un peu plus tôt cette année, le brigadier-général Richard Giguère, commandant du Secteur du Québec de la Force Terrestre / Force Opérationnelle Interarmées (Est).

«Cette mission est différente de ce qu’on faisait à Kandahar, où nous étions sur des opérations de sécurité. Aujourd’hui, il s’agit de poursuivre la formation des instructeurs Afghans afin qu’ils deviennent complètement autonome dans leur propre système d’instruction que ce soit pour l’armée ou la police», précise pour sa part le colonel Roch Pelletier, commandant-adjoint de la FO 4-12.

Depuis la fin de la mission de combat en juillet 2011 (Op. Athéna), les troupes canadiennes se sont retirées d’Afghanistan pour laisser place à des formateurs, des conseillers (Op. Attention).

Les formateurs des formateurs se forment…

Le 25 mai dernier, un premier rassemblement a lancé officiellement le début de l’entrainement pour 400 d’entre eux.

Avec ce changement de mandat, l’entrainement est bien différent de celui que les soldats connaissait jusqu’alors. Les troupes ont notamment pris part à des cours de culture afghane pour les aider dans leur quotidien au côté de militaires afghans ne parlant pas forcément anglais, et encore moins le français. D’autres se sont préparés à soutenir l’équipe de mentorat sur le plan logistique ou de protection de la force.

Lors du passage de 45eNord.ca à Valcartier, la quarantaine de soldats qui s’entraînaient ont été confrontés à des civils hostiles, des routes encombrées, un civil blessé par un véhicule militaire et des tirs ennemis provenant de maisons dans un village.

Le danger pour les 850 soldats du Québec est en effet de plus en plus présent. Même si 98 % d’entre eux seront basés dans la capitale afghane, quelques uns seront dans une autre région. Et même là, les rues de Kaboul semblent de moins en moins sûres au vu des récentes attaques qui ont fait près d’une dizaine de morts en autant de jours.

Entre les Talibans qui intensifient leurs attaques ainsi que les policiers et les militaires afghans retournant leurs armes contre leurs formateurs, les forces de la Coalition ont de quoi être inquiets. Le ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, prévient d’ailleurs qu’il n’existe aucune garantie pour la sécurité des soldats canadiens en Afghanistan.

Québec power

Si 400 soldats sur les 850 viennent directement de la base de Valcartier, près de 20 % de l’effectif est composé de réservistes provenant d’un peu partout au Québec.

Ce sera la première mission pour le caporal Mélissa Faucher, commis au 3e Bataillon Royal 22e Régiment. Se sentant confiante sur le déroulement de son déploiement elle dit toutefois que ses jeunes enfants lui manqueront. « C’est sûr je vais m’ennuyer de mes enfants [deux ans et quatre ans], mais j’ai un très bon support en arrière. Je leur dit « Maman s’en va travailler dans le désert avec de gros ordinateurs parce que je suis commis… ils comprennent bien. »

La fin de l’entrainement est pour très bientôt, et sera officialisé par une cérémonie à la fin du mois. Les 850 soldats québécois auront quelques semaines de repos, avant de partir, plus tard cet automne, pour l’Afghanistan pendant près de huit mois… et ce, pour la dernière fois! La rotation suivante (été 2013-printemps 2014) sera en effet la dernière, avant que les Canadiens ne quittent définitivement le pays.

 

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d’exercices ou d’opérations, au plus près de l’action.
#OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.