À Saint-Jean, des élèves-officiers s’entraînent à faire du rappel depuis un hélicoptère

65
Mardi 17 octobre, l’équipe Sandhurst ainsi que quelques élèves officiers ont effectué plusieurs descentes en rappel du haut d’un hélicoptère à une hauteur de plus de 90 pieds. (Photo: CMR St-Jean)
Temps de lecture estimé : 1 minute
Mardi 17 octobre, l’équipe Sandhurst ainsi que quelques élèves officiers ont effectué plusieurs descentes en rappel du haut d’un hélicoptère à une hauteur de plus de 90 pieds. (Photo: CMR St-Jean)

Sandhurst, c’est le nom de l’équipe d’élèves officiers du Collège Militaire Royal de Saint-Jean qui s’entraînent en vue de la course à obstacles du 10 novembre à Kingston. Cette équipe s’entraîne à diverses activités telles que la traverse d’une rivière à l’aide d’un pont de corde, passer par dessus un mur de 12 pieds avec pour seuls outils les autres membres de l’équipe, manœuvrer un bateau d’assaut, etc.

Le niveau d’effort physique demandé lors des entraînements est très élevé. À raison de deux séances par semaines, les membres de Sandhurst donnent le meilleur d’eux même, car le Sergent Éric Paré et le Sergent Étienne Cameron n’exigent rien de moins! Mardi le 17 octobre, l’équipe Sandhurst ainsi que quelques élèves officiers ont effectué plusieurs descentes en rappel du haut d’un hélicoptère à une hauteur de plus de 90 pieds.

À titre de membre de l’équipe Sandhurst, je peux affirmer que la hauteur semble beaucoup plus impressionnante vue de l’hélicoptère qu’au sol. Néanmoins, au moment de se lancer, le plaisir prend la place de toute crainte précédemment ressentie. C’était une expérience unique que de ressentir l’adrénaline que procurait cette opportunité en or. Je recommencerais n’importe quand!