Afghanistan: Grèce et Nouvelle-Zélande se retirent plus tôt que prévu

1
L’ambassadeur grec auprès de l’OTAN Yannis Alexis Zepos,rencontre les troupes sur le terrain (Photo: OTAN)

Lors d’une visite dans la province afghane de Bamyan, le ministre néo-zélandais de la Défense, Jonathan Coleman, a annoncé ce lundi que les troupes engagées en Afghanistan se retireront du pays avant avril 2013, soit six mois plus tôt que prévu.

Cela ne sera toutefois pas la fin de l’engagement de la Nouvelle-Zélande en Afghanistan, puisque Wellington compte envoyer ses instructeurs militaires pour former des officiers afghans dans le cadre de la mission de formation des forces de sécurité du pays menée par la Force internationale d’assistance et de sécurité (ISAF).

La grande majorité des troupes de Nouvelle-Zélande (153 soldats en tout) se trouve dans la province de Bamyan et se consacre à des travaux de reconstruction.

Depuis le début de son engagement en Afghanistan en 2003, l’armée néo-zélandaise a perdu dix soldats.

De son côté, la Grèce a elle aussi annoncé que ses troupes allaient quitter sous peu l’Afghanistan. La raison invoquée? Il n’y a plus d’argent dans les caisses de l’état!

Le dernier contingent de 54 militaires devrait ainsi regagner la Grèce d’ici quelques jours/semaines. Sept officiers de l’armée de l’air resteront encore quelques semaines de plus, le temps de terminer la formation de leurs homologues afghans, ainsi que quatre officiers intégrés au service de soutien administratif de l’ISAF.

Au maximum de l’implication de la Grèce en Afghanistan, il y a eu 220 militaires. Mais ce chiffre a rapidement baissé à 140, puis 112 en mai dernier.

En tout, ce sont 48 pays qui forment la Force internationale d’assistance et de sécurité.

Avec la fin de la mission de combat en juillet 2011, le Canada y a encore 950 soldats qui forment des officiers afghans.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.