Assassin’s Creed III, la Révolution est commencée

0
Le jeu vidéo Assassin’s Creed III débarque enfin après trois ans de développement (Photo: Ubisoft)

Jeu d’action-aventures, Assassin’s Creed III sort enfin après trois ans développement dans les studios d’Ubisoft Montréal. 

Dans Assassin’s Creed III, l’histoire délaisse quelque peu la guerre entre les Templiers et les Assassins, sauf dans la partie avec Desmond.

L’action de ce troisième épisode (cinq en incluant Brotherhood et Revelations) se déroule surtout entre 1753 et 1783, durant la guerre d’Indépendance des États-Unis. Le protagoniste s’appelle Connor et est un métis d’un immigrant anglais et d’une amérindienne. Son village est un jour brûlé par des colons anglais ce qui incitera Connor à fuir.

Dans l’histoire mise en place, Connor intègre par la suite l’ordre des assassins en 1770 pour combattre la tyrannie. Il est présent lors de la bataille de Saratoga, au Grand Incendie de New York de 1776 et dans la Valley Forge occupé par les forces du Général Washington.

Au cours du jeu, il rencontre des personnages historiques tels que George Washington, Benjamin Franklin, Thomas Jefferson, Charles Lee, Israël Putnam, La Fayette, John Pitcairn et William Prescott.

Une des scènes majeures du jeu est l’assassinat d’un général anglais.

Le moral des troupes jouant beaucoup à l’époque, dans des batailles en face à face, parfois à égalité de forces, si le chef tombe, les troupes ont peur. Et c’et exactement ce qu’il s’est passé à Saratoga, où les fusilliers de Daniel Morgan ont utilisé pour la première fois des méthodes de combat des indiens.

Cachés dans les arbres, à tirer sur les rouges comme des lapins. Ainsi, si un gradé est en joue, on tire, ce qui était totalement à l’encontre des « bonnes manières » de faire la guerre entre gentlemen à l’époque. Aujourd’hui, ce sont des méthodes qu’on qualifie de guérilla.

Pour finir le jeu à 100% – quête principale et quêtes secondaires – il faut compter un peu plus de 50 heures, ce qui est équivalent à la durée de vie des autres opus de la série.

Les artistes d’Ubisoft ont ait des merveilles avec Assassin’s Creed III. Les plans sont superbes que ce soit à Boston, New York, au plus profond de la forêt ou lors des batailles navales.

On sent clairement que les développeurs ont eu beaucoup plus de temps que sur les précédents jeux avec cette histoire extrêmement riche et fouillée, cette multitude de détails, ses personnages complexes, bref un pur bonheur pour les historiens… et des fans!

Le jeu est disponible dès à présent dans toutes les bonnes boutiques sur PC pour 49,99 $ (49,99 €) et sur PS3, Xbox 360 et WiiU pour 59,99 $ (69,99 €).

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.