CAE remporte une série de contrats militaires pour 200 millions $

0
CAE sur la Côte de Liesse à St-Laurent, Montréal (Photo: CAE)

L’entreprise de défense montréalaise CAE a annoncé ce 15 octobre avoir remporté une série de contrats militaires d’une valeur de près de 200 millions $.

CAE a ainsi remporté un contrat avec l’United States Navy, dans le cadre d’un programme de vente de matériel militaire à l’étranger, qui prévoit la conception et la fabrication d’un simulateur de missions KC-130J à l’intention de la Force aérienne du Koweït.

« Le simulateur de missions KC-130J prendra en charge la formation initiale, la formation périodique et la formation aux missions des équipages koweïtiens du KC-130J sur le sol national et, plus important, permettra à la Force aérienne du Koweït de concentrer sa flotte d’appareils KC-130J sur les besoins opérationnels », a déclaré John Lenyo, président et directeur général de CAE USA. « Grâce à la fiabilité et aux capacités accrues de la formation fondée sur la simulation, les forces armées intègrent de plus en plus la formation virtuelle dans leur programme de formation. Le programme de formation associé à l’appareil KC-130J en est un parfait exemple. »

Ce simulateur sera livré en 2015 à la base aérienne d’Al Mubarak, près de l’aéroport international du Koweït. Il sera certifié au niveau D par l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA), soit la norme la plus élevée dans la classification des simulateurs de vol.

« Nous sommes heureux d’ajouter la Force aérienne du Koweït à la longue liste de clients ayant choisi CAE comme fournisseur de systèmes et de services de formation pour le C-130 », a déclaré Gene Colabatistto, président de groupe, Produits de simulation, formation et services associés – Militaire chez CAE.

« Le Moyen-Orient et l’Asie sont des marchés qui offrent de plus en plus d’occasions d’affaires, et nous voyons un bon potentiel pour le secteur des mises à niveau alors que les forces de défense cherchent à tirer parti de la formation fondée sur la simulation pour répondre de plus en plus à leurs besoins en formation. Les forces armées du monde entier continuent de croire à la valeur fondamentale d’une formation fondée sur la simulation, et CAE est bien positionnée à l’échelle internationale pour leur offrir une vaste gamme de solutions conçues spécialement pour améliorer l’efficacité et aider les équipes à demeurer prêtes pour leurs missions, tout en leur permettant d’économiser. »

De plus, l’United States Air Force a exercé son droit d’option pour une troisième année de services de formation à l’intention des équipages de l’appareil KC-135, et a également fait modifier les dispositions du contrat pour y ajouter l’élaboration d’une série de mises à niveau des simulateurs KC-135.

CAE USA continuera donc à offrir des formations en classe et sur simulateur, des mises à niveau sur tous les dispositifs de formation des équipages du KC-135, et s’occupera des services de maintenance et de soutien.

CAE a également signé des contrats de services de formation sur hélicoptères et appareils à voilure fixe au cours des 25 prochaines années pour un client militaire asiatique dont l’identité demeure confidentielle.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.