Que Dieu protège la Reine… des extraterrestres!

0
Le Taranis de BAE Systems ressemble à un engin spatial mais pourrait plutôt en faire la chasse selon Nick Pope (Photo: © 2012 BAE Systems)

Selon Nick Pope, un ancien conseiller spécial du ministère de la Défense de Grande-Bretagne, le pays serait en possession d’armes et prêt à se défendre contre une éventuelle attaque extraterrestre.

Nick Pope, a travaillé pendant 21 ans en tant que conseiller spécial au sein du gouvernement (entre 1985 et 2006) et a écrit un livre sur les apparitions d’ovnis. Dans une interview accordée à MSN, M. Pope déclare que si le pays n’a pas de plan de guerre, il a en revanche toute une batterie d’armes à sa disposition.

«Nous avons plusieurs prototypes d’avions et de drones ainsi que d’autres armes que vous ne verrez pas dans les médias d’ici dix ou 15 ans, alors si nous avions à faire face à une menace inconnue, et même s’il n’y a pas de Torchwood [série anglaise de lutte contre des invasions extraterrestres] autour de nous maintenant, il se créerait quelque chose comme ça d’ici là et il y aurait certainement un superbe arsenal à notre disposition pour aider dans la lutte.», indique le spécialiste.

Parmi l’armement qui serait en développement, il y a des drones et des avions capables de manœuvrer très rapidement pour chasser les vaisseaux spatiaux. Une de ces machines est le Taranis, un drone élaboré par BAE Systems qui devrait prendre son premier envol en 2013. L’engin, qui ressemble vraiment à un vaisseau spatial aura coûté près de 220 millions $ aux contribuables britanniques.

Outre les aéronefs, la Grande-Bretagne aurait de nouvelles armes différentes de celles utilisées dans les guerres d’aujourd’hui et disposerait d’un plan pour s’unir avec les autres nations afin de combattre les extraterrestres.

«Une possibilité serait d’essayer d’unir toutes les nations du monde. Pour ceux qui pensent que tiré par les cheveux, Ronald Reagan a fait allusion à cela dans un discours à l’ONU. Il a dit: « Parfois, je pense avec quelle rapidité nous aurions mis de côté nos différences si nous faisions face à une menace extra-terrestre de l’autre côté. »»

Le gouvernement britannique aurait pris au sérieux la menace en raison des différents travaux de recherche réalisés dans les années 90. Pendant trois ans, Nick Pope a été chargé d’étudier les rapports d’observations d’ovnis.

Grâce à cette recherche, le ministère de la Défense britannique a conclu que dans 95 % des cas d’observations d’ovnis, les faits sont explicables: satellites, feux d’avions, ballons météorologiques ou oiseaux. Mais, dans 5 % des cas, il n’est toutefois pas possible de définir scientifiquement les phénomènes.

De ce fait, l’armée a du traiter ces 5 % d’incidents inexpliqués comme une menace à la souveraineté, a déclaré Nick Pope.

De là à penser que ET l’extraterrestre, du même film de Steven Spielberg, sera accueilli avec des drones et des armes futuristes… il n’y a qu’un pas!

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.