Liban: l’armée se déploie à Beyrouth, Hariri veut renverser le gouvernement

0
La situation au Liban ne cesse de se détériorer (Photo: Wiki Commons)

Après les funérailles mouvementées, dimanche 21, d’un chef des services de sécurité proche du leader sunnite Saad Hariri, l’armée libanaise s’est déployée lundi dans les quartiers sunnites de Beyrouth où des échanges de tirs l’avaient opposée à des hommes armés, tandis que le chef de l’opposition Saad Hariri a affiché sa détermination à renverser le gouvernement de son rival Najib Mikati.

Dans un communiqué, l’armée s’est déclarée «déterminée à rétablir la sécurité et préserver la paix civile» au Liban et a indiqué avoir tué un Palestinien Ahmad Qouaider (20 ans) qui avait ouvert le feu à l’arme légère sur une patrouille dans le sud-ouest de la capitale. Elle a aussi averti qu’elle «prendra des mesures fermes surtout dans les régions où il y a des affrontements confessionnels, pour empêcher que le Liban ne se transforme de nouveau en un champ de bataille pour régler les différends régionaux».

Dimanche soir, le chef de l’opposition Saad Hariri avait affiché sa détermination «à renverser le gouvernement de manière pacifique et démocratique», critiquant le soutien des pays occidentaux à M. Mikati.

«Nous ne sommes pas obligés de suivre les conseils de certains qui pensent que c’est l’intérêt du Liban de maintenir en place le gouvernement actuel. L’intérêt du Liban est la chute du gouvernement», a-t-il souligné.

Lundi matin, sur l’avenue Qasqas, au rond point Cola et sur la corniche Mazraa, proche de Tariq al-Jdidé, des hommes armés de kalachnikovs et portant des cagoules noires, empêchaient les voitures de passer en obstruant la chaussée avec des ordures, des pierres et des morceaux de fer.

Fondateur de 45eNord.ca, Nicolas est passionné par la «chose militaire». Il suit les Forces armées canadiennes lors d'exercices ou d'opérations, au plus près de l'action. #OpNANOOK #OpATTENTION #OpHAMLET #OpREASSURANCE #OpUNIFIER #OpIMPACT

Les commentaires sont fermés.